Coronavirus: les agriculteurs en cruel manque de bras

Coronavirus: les agriculteurs en cruel manque de bras

Publié le 26/03/2020 à 11:34
Robyn Beck / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

Le monde de l'agriculture est touché au deux fois par l'épidémie de coronavirus. D'une part certains agriculteurs sont atteints par l'épidémie. Et par ailleurs , les saisonniers, bloqués par le confinement ne pourront pas les aider au moment de la récolte. En manque cruel de bras, ils se sont mobilisés pour lancer un appel aux bonnes volontés.

Déjà rudement frappés par les mesures de confinement, les agriculteurs ont appris avec consternation (et résignation) la fermeture des marchés publics ouverts depuis le mardi 24 mars. Ils avaient déjà du déplorer la fermeture d’un autre canal de distribution, les restaurants, au début du confinement et regretter que les consommateurs se ruent sur des denrées moins périssables que leurs productions.

La production agricole à préserver coûte que coûte

Et pourtant, la production agricole doit être maintenue à un niveau optimal, pour pouvoir répondre à la demande, qui devrait connaitre une forte croissance dans les semaines à venir et plus encore à la fin de cette crise sanitaire. Et le Syndicat de la coordination rurale résulait parfaitement la situation en expliquant, par communiqué :« On ne peut pas nous demander de continuer à produire pour nourrir les gens et ensuite nous interdire de vendre.»

Un manque de main d’œuvre pour les semaines à venir

Et pourtant, c’est en ce moment, que se préparent les récoltes de demain, et les agriculteurs doivent faire face à un manque criant de main d’œuvre. Outre la hausse de l’absentéisme des ouvriers agricoles, les producteurs vont également devoir se passer d’une main d’œuvre saisonnière, bien souvent d’origine étrangère. Avec la fermeture des frontières et la réglementation des déplacements, ce sont 200.000 personnes qui manquent à l’appel pour le travail des champs.

Un appel lancé à la solidarité nationale pour venir travailler dans les champs

Les paysans se sont donc mobilisés, soutenus par les autorités publiques, en appelant toutes les bonnes volontés. Ceux, qui se retrouvent en chômage partiel ou qui, pour une raison ou pour une autre, doivent subir ce confinement, sont appelés à venir grossir les rangs des agriculteurs français, le tout en respectant scrupuleusement les règles sanitaires. Un site Internet a été dédié à cet appel à la solidarité, alors que le Ministère de l’Agriculture a déjà fait savoir que ces travaux seraient rémunérés, et que le cumul (chômage partiel/salaire agricole) serait possible.

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Les agriculteurs appellent de la main d'oeuvre pour les aider dans leur récolte

Fil d'actualités Société