Soldes d'hiver 2020: profiter des vrais... et des faux

Soldes d'hiver 2020: profiter des vrais... et des faux

Publié le 07/01/2020 à 06:10 - Mise à jour le 16/01/2020 à 11:00
JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

Si certains consommateurs attendent avec impatience l’ouverture officielle des Soldes d’hiver ce mercredi 8 janvier, d’autres en revanche n’ont pas attendu ce lancement pour se faire plaisir à petits prix. Il faut dire que les opérations promotionnelles en tout genre se sont multipliés ces dernières années, rendant la période des soldes moins attrayante qu’autrefois.

 

A l’exception des 4 départements lorrains, pour qui les Soldes ont commencé dès le jeudi 2 janvier, l’Hexagone va connaitre, comme chaque année, la frénésie de consommation, liée aux Soldes d’hiver (du 8 janvier au 4 février). Pendant 4 semaines, les commerçants vont attirer les chalands avec leurs offres imbattables. Pourtant depuis quelques années, les Soldes attirent de moins en moins les consommateurs, déjà sollicités tout au long de l’année par la multiplication d’opérations promotionnelles.

 

À lire aussi: Soldes été 2019: comment reconnaître les arnaques

 

Ventes privées, vente presse, …des bons plans répartis tout au long de l’année

Ainsi, les magasins d’usine se sont multipliés cette année, et en proposant des invendus ou des produits présentant un léger défaut, ces commerces sont dédiés aux bonnes affaires à saisir en permanence. Les autres commerçants ou e-commerçants ne se laissent pas faire, en multipliant les "ventes privées". En échange d’une pré-inscription, ces ventes privées permettent de bénéficier de remises pouvant atteindre les rabais accordés pendant la période des Soldes.

Il en va de même pour les ventes presse, consistant à écouler les collections vestimentaires destinées à l’origine aux influenceurs et autres journalistes, alors que les ventes domaniales (des bons plans gérés par la direction générale des Finances Publiques) mais aussi les ventes de produits d’exposition constituent autant d’idées pour ne pas attendre les soldes pour acheter malin.

Seconde main

Devant cette multiplication des bonnes affaires, les acheteurs peuvent se sentir perdus, ne comprenant plus le sens de ces périodes officielles des Soldes. Et de nouveaux acteurs créent un peu plus de confusion encore, que ce soit les magasins de déstockage, les sites Internet de ventes aux enchères, ou encore les sites proposant les produits de seconde main.

 C’est donc face à cette profusion de bonnes affaires à saisir, que les e-commerçants et les commerçants de France s’apprêtent à écouler leur stock restant, sachant par avance, que cette concurrence leur sera une nouvelle fois défavorable, avec néanmoins une seule certitude: les Soldes reviendront dès le 24 juin prochain.

À lire aussi: Soldes: comment calculer un prix en fonction d'un pourcentage de réduction

 

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :


Les Soldes, encore une bonne affaire ?

Fil d'actualités




Commentaires

-