L’idée d’un retour à la normale dans l’enseignement se dessine avec une inconnue : quand ?

L’idée d’un retour à la normale dans l’enseignement se dessine avec une inconnue : quand ?

Publié le 05/06/2020 à 13:59 - Mise à jour à 15:59
Daniel LEAL-OLIVAS / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Les écoliers, collégiens et lycéens ont fait l’objet, dès le début de l’épidémie, de toutes les attentions. Aujourd’hui, leur santé et leur bien-être sont assurées et les dernières avancées dans la connaissance du coronavirus laissent espérer un retour à la normale. Mais quand ?

 

Au début de l’épidémie, les autorités sanitaires craignaient que les enfants aient été un vecteur important de la transmission du virus. La fermeture des écoles, collèges et lycées, annonciatrice du confinement généralisé, était donc décidé par mesure de précaution.

Alors que l’épidémie semble être sous contrôle aujourd’hui et après un retour progressif des élèves, les autorités publiques se veulent plus rassurantes quant à la santé des plus jeunes de nos concitoyens.

Une situation plus sereine et plus sure pour accueillir les élèves

Les idées reçues d’avant-confinement sont battues en brèche, et une récente étude réalisée en Ile de France le confirme :

« Les enfants semblent être moins fréquemment infectés par le SARS-Cov-2 et potentiellement moins contagieux que les adultes. « 

 Au vu de la situation et de ces avancées scientifiques, et toujours en application du désormais sacrosaint principe de précaution, Jean Michel Blanquer, le Ministre de l’Education Nationale a souligné, jeudi 04 juin, qu’il espérait que les règles du protocole sanitaire appliquées dans les établissements scolaires puissent être « bientôt » allégées.

Est-ce à dire que cette évolution vers un « retour à la normale » puisse se faire sentir avant la fin de l’année scolaire ? Ou est-ce plutôt un signe encourageant pour la rentrée de septembre dans ces mêmes établissements ? A ce stade, les autorités publiques préfèrent jouer la prudence, afin de ne pas commettre d’impairs.

Quoi qu’il en soit, la situation est rassurante désormais pour les écoliers, collégiens et lycéens et cela reste quand même l’essentiel.

Et ce retour à la normal est vital pour le bien-être de tous.

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


Un retour à la normale dans l'enseignement, une idée acceptée mais quand ?

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-