A Paris, l’immobilier de bureau bouleversé par la crise sanitaire avec de grandes incertitudes sur l’avenir

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

A Paris, l’immobilier de bureau bouleversé par la crise sanitaire avec de grandes incertitudes sur l’avenir

Publié le 14/10/2020 à 08:37
THOMAS COEX / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Le marché de l’immobilier professionnel est profondément impacté par la crise sanitaire, et l’avenir semble incertain ce qui suscite des craintes du côté de la Défense ou même à Paris intra-muros.

2020 aura consacré le télétravail. Réponse adaptée pour faire face au confinement décidé en mars, le télétravail a séduit les salariés et calmé les craintes des entreprises. Alors que la crise sanitaire perdure et que les conséquences devraient se faire sentir pendant de longs mois, voire plusieurs années, ces mêmes entreprises s’interrogent sur l’avenir de leur organisation, ce qui n’est pas sans conséquences sur l’immobilier de bureau, notamment en Ile de France.

3.3 millions de m2 inoccupés en Ile de France

L’immobilier de bureau a connu, comme tous les autres secteurs d’activité, un arrêt brutal en mars dernier. Et la reprise n’est pas aussi forte qu’espérée. En effet, sur le 3ème trimestre, la surface des baux de location a chuté de 58 % par rapport à la même période un an plus tôt. Et sur l’ensemble de l’année, cette baisse atteint déjà 46 %.

Les entreprises louent des locaux plus petits et se questionnent sur leur avenir

Cette baisse conséquente de la demande à Paris et dans sa région entraine donc une augmentation de la vacance des surfaces professionnelles, qui est passée dans la région de 5 à 6 %.  3.3 millions de m2 sont ainsi inoccupés aujourd’hui. Si Paris s’en sort relativement bien (le taux de vacance des locaux professionnels est inférieur à 4 %), le quartier de la Défense souffre plus durement avec une hausse de 4.8 % en 2019 à 7.6 % en 2020. Et les nombreux chantiers en cours de finition devraient accélérer cette dégradation d’un marché pourtant dynamique avec la crise.

Repenser l’organisation du travail

D’autant plus que les entreprises réfléchissent à une réorganisation de leurs locaux, alors même que le télétravail semble s’inscrire dans les habitudes. Des solutions comme les espaces de coworking ou encore des locaux « flex office » n’arrivent pas à encore à séduire entreprises et salariés. Plusieurs groupes ont déjà fait savoir, qu’ils réfléchissaient à un déménagement possible de leurs locaux mais une telle décision ne se décide pas en quelques jours.

En revanche, 2021 pourrait bien marquer une nouvelle tendance pour le marché de l’immobilier de bureau en Ile de France avec une confirmation de la baisse conséquente des superficies nécessaires mas aussi un éloignement de ces mêmes locaux du cœur de la capitale française. Et les acteurs du marché redoutent cette situation, alors même qu’au quartier de la Défense, les prix ont déjà commencé à baisser (en moyenne 2 %)

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


A la Défense et dans la région, les bureaux vacants sont de plus en plus nombreux

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-