Quelle est la différence entre un PEL et un CEL ?

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Quelle est la différence entre un PEL et un CEL ?

Publié le 14/10/2020 à 10:37 - Mise à jour à 10:42
DR
PARTAGER :

Auteur(s): Article Partenaire

-A +A

En France, il existe différents produits d'épargne qui permettent l'obtention d'un prêt intéressant destiné au financement d'un projet immobilier. Il peut s'agir d'un achat, de travaux de construction ou de rénovation. Parmi les plus célèbres, on peut citer le Plan d'Épargne Logement (PEL) et le Compte Épargne Logement (CEL). Même s'ils permettent de constituer un apport personnel, ces deux types de placements fonctionnent différemment. Découvrez dans cet article tous les points à retenir sur ces produits d'épargne afin de faire le bon choix.

Le Compte Épargne Logement

Il s'agit d'un produit d'épargne ou d'un compte sur livret qui permet d'obtenir un financement pour se lancer dans le marché de l'immobilier ou se constituer un patrimoine personnel.

Le compte épargne logement requiert un versement initial de 300 euros au minimum. Par ailleurs, les versements ultérieurs doivent être supérieurs à 75 euros. Notez que vous avez la possibilité d'effectuer des retraits sur ce compte au besoin. En revanche, votre solde ne doit jamais être inférieur à 300 euros, au risque de voir votre compte être clôturé. Le plafond du CEL est par ailleurs plus élevé que celui du PEL, soit à 15 300 euros.

Le taux d'intérêt du CEL s'élève à 0,25 %. Par ailleurs, retenez qu'il est possible de capitaliser les intérêts. Le prélèvement forfaitaire unique est également de 30 % pour les comptes ouverts depuis 2018.

Le CEL vous permet par ailleurs de bénéficier d'un prêt immobilier à un taux particulièrement intéressant. Toutefois, le prêt en question doit uniquement être destiné au financement d'un projet lié à votre résidence principale. Grâce au prêt octroyé, vous avez également la possibilité d'acheter des actions de SCPI à vocation d'habitation.

 

Le Plan d'Épargne Logement

Il s'agit ici d'un produit d'épargne bloqué sur une durée minimum de 4 ans, dont le taux d'intérêt est fixé à l'ouverture du PEL. Il est, depuis le 1er aout 2016 fixé à 1%. Il aide à l'obtention d'un prêt immobilier ou tout simplement la génération d'intérêts considérables. Il peut être accordé par les établissements de crédit conventionnés. À l'ouverture de votre plan d'épargne logement, vous devez verser au moins 225 euros. Le montant de versement annuel minimum s'élève quant à lui à 540 euros. Par ailleurs, les versements périodiques sont fixés dans les termes du contrat. Le plafond d'un PEL en 2020 est fixé à 61 200 euros. Le montant fixé dans votre plan d'épargne peut toutefois légèrement augmenter selon le jeu des intérêts capitalisés.

Pour les plans d'épargne ouverts depuis 2018, la flat tax est de 30 %. Ce chiffre correspond à 12,8 % d'impôt sur le revenu et 17,2 % de prélèvement sociaux. Ce prélèvement forfaitaire unique est appliqué lors du traitement de votre déclaration de revenus. Il est également pris en compte pour le calcul de votre imposition définitive. Il est aussi possible d'appliquer le barème progressif au lieu du taux forfaitaire de l'impôt sur le revenu. Dans ce cas, la différence entre votre taux d'ISR et votre taux de prélèvement forfaitaire dépendra de votre situation familiale.

Le PEL permet d'accéder à un prêt, avec un taux particulièrement intéressant. Vous avez la possibilité d'ajouter les droits à prêts d'un membre de votre famille aux vôtres, et vice versa. Cette technique peut vous permettre de profiter d'un prêt plus avantageux.

Auteur(s): Article Partenaire


PARTAGER CET ARTICLE :


Quelle est la différence entre un PEL et un CEL ?

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-