Réforme des retraites : est-ce bien le moment ?

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Réforme des retraites : est-ce bien le moment ?

Publié le 06/07/2020 à 08:39 - Mise à jour à 16:15
© Bertrand GUAY / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
Emmanuel Macron l’avait déjà annoncé, Jean Castex l’a confirmé : la réforme des retraites sera de nouveau sur la table dès cet été. « Je souhaite reprendre le dialogue avec les partenaires sociaux », affirme le nouveau premier ministre, qui veut visiblement aller vite.
 
Mais débuter son mandat par un dossier pour le moins inflammable, est-ce bien raisonnable, quand bien même le président de la République a annoncé dans la presse quotidienne régionale qu’il n’y aurait pas d’abandon de la réforme ? Une interview dans laquelle Emmanuel Macron a fait qui plus est jouer la petite musique de l’allongement du temps de travail :
 
« Cette réforme ne peut pas être reprise de manière inchangée à la sortie de crise, mais la question du nombre d’années pendant lesquelles nous cotisons demeure posée »
 
Jean Castex, donc, a déclaré dans le JDD vouloir boucler ce dossier « à court terme ». Il a modéré son propos en précisant qu’il souhaitait « à minima un nouvel agenda social ». 
 
Une opposition unanime
 
Reportée en raison de la crise sanitaire après un conflit social inédit et alors qu’Edouard Philippe venait de déclencher l’article 49.3 pour son adoption au Parlement, la réforme des retraites est en stand-by. 
Les partis politiques d’opposition, dont LR et le PS, mais aussi les partenaires sociaux estiment que ce n’est pas le moment de relancer le débat. Même le Medef, pourtant favorable à cette réforme, est sur cette ligne, comme l’a déclaré samedi son président Geoffroy Roux de Bézieux :
 
« Il faut appuyer sur pause pendant quelques mois, pour qu’on mette toute notre énergie sur ce qui compte, c’est-à-dire l’outil de production »
Quant aux syndicats, ils ont d’ores et déjà levé les boucliers, sur la forme – des négociations en plein été – comme sur le fond, FO rappelant par exemple que « le système par points ne sera pas plus juste pour les précaires ».
 
C’est finalement Laurent Berger, le patron de la CFDT, qui résume peut-être le mieux la situation : 
 
« On ne va pas se remettre à se foutre sur la gueule sur la question des retraites dans cette période »
 

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


La réforme des retraites, un dossier brûlant qui revient cet été

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-