Retraite chapeau: de quoi s'agit-t-il?

Retraite chapeau: de quoi s'agit-t-il?

Publié le :

Mercredi 19 Novembre 2014 - 11:14

Mise à jour :

Mercredi 19 Novembre 2014 - 15:18
Emmanuel Macron s'est prononcé mardi 18 à l'Assemblée nationale en faveur d'une limitation des retraites chapeau. Mais quel est ce régime de retraite auquel veut s'attaquer le ministre de l'Economie?
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER :
-A +A

Contrairement aux "parachutes dorés", il ne s'agit pas d'une prime de départ (une indemnité fixe), pourtant la retraite chapeau partage une odeur de souffre avec ce dispositif. Surtout lorsqu'il s'agit du départ en retraite d'un grand patron qui jouit déjà d'une rémunération confortable.

Une retraite chapeau est un régime de retraite qui vient s'ajouter aux régimes de retraite obligatoires, de base ou complémentaire (Agirc et Arrco). Elle est versée sous la forme d'une rente mensuelle, dont le montant est fixé à l'avance. Cette rente supplémentaire s'ajoute au régime de retraite ordinaire dont jouit déjà l'intéressé. Elle est entièrement financée par l’entreprise. Et est gérée, par exemple, par des compagnies d’assurance, des banques, des mutuelles, des institutions de prévoyance…

Cette forme de retraite ne s'applique pas seulement aux patrons de grandes entreprises. Elle est également accordée à des cadres supérieurs. Il s'agit pour l'entreprise d'attirer ainsi les meilleurs éléments en leur promettant une rémunération importante une fois que ceux-ci sont partis en retraite.

La décision d'octroyer une retraite chapeau doit être validée par le conseil d'administration ou le conseil de surveillance de l'entreprise, et soumise à l'approbation de l'assemblée générale des actionnaires.

Mardi à l’Assemblée nationale, le ministre de l’Economie s’est en effet prononcé en faveur d’une limitation du montant des retraites chapeau. Emmanuel Macron souhaite qu’elles soient remplacées par un régime de droit commun "plus lisible". Ce qui reviendrait, entre autres, à limiter leur montant à 300.000 euros maximum par an.

Emmanuel Macron crie haro sur les retraites chapeau.


Commentaires

-