Sport amateur et professionnel, un nouveau plan de 400 millions d’euros pour se projeter

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Sport amateur et professionnel, un nouveau plan de 400 millions d’euros pour se projeter

Publié le 20/11/2020 à 07:10
NICOLAS TUCAT / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Les acteurs du sport amateur et professionnel ont été entendu par Emmanuel Macron. Des mesures ont été annoncées pour aider le sport français à surmonter cette année noire.

C’est en visioconférence, que le Président de la République s’est entretenu avec les acteurs du sport amateur et professionnel ce mardi 17 novembre. Les inquiétudes étaient nombreuses et les revendications se multipliaient ces dernières semaines, le sport français estimant être « oublié » des autorités publiques.

Soutenir le sport amateur à se relancer et à se montrer plus attirant

Depuis le 30 octobre dernier, le sport amateur est à l’arrêt, et cette situation vient alourdir un bilan déjà lourd. A la rentrée de septembre, la chute des inscriptions a été importante dans toutes les disciplines, et de nombreuses associations se retrouvent en très grande difficulté.

A l’issue de la réunion, les responsables pouvaient se réjouir d’une réouverture possible (en fonction de la situation sanitaire) dès la première quinzaine de décembre pour les mineurs. Pour le grand public, il faudra vraisemblablement attendre le mois de janvier 2021. D’autre part, une aide d’urgence sera consacrée aux associations non employeuses.

Doté d’un budget de 100 millions d’euros, le Pass’ Sport permettra de financer les couts d’inscription dans les clubs et veut lutter contre cette baisse des licenciés.

110 millions d’euros pour soutenir le sport professionnel

Le gouvernement a également confirmé vouloir aider le sport professionnel, qui souffre notamment de la fermeture des stades et des salles. Une partie de ces pertes en recettes de billetterie sera compensée, même si on ne connait ni le détail ni les règles de répartition à cette heure. A ce soutien s’ajoutent 105 millions d’euros d’exonération de cotisations sociales.

Le retour du public pourra être envisagé à partir de la mi-janvier, toujours en fonction de l’évolution de la situation sanitaire. Les règles d’accueil ne seront pas les mêmes qu’en septembre, mais elles restent encore à préciser.

Alors que certains dénoncent un abandon du sport par le gouvernement, ce dernier a tenu à rappeler que 4 milliards d’euros (dont un milliard pour les PGE) ont déjà été versé cette année au milieu sportif.

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


Le sport français se démène pour sortir de la mêlée et se projeter en 2021

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-