Bourse Suisse: baisse de près de 9% à la clôture, après un pic à -13% dans la journée

Bourse Suisse: baisse de près de 9% à la clôture, après un pic à -13% dans la journée

Publié le :

Jeudi 15 Janvier 2015 - 14:19

Mise à jour :

Jeudi 15 Janvier 2015 - 21:05
L'annonce surprise, ce jeudi, de la Banque Centrale suisse d'abandonner le taux plancher de 1,20 franc suisse pour un euro a déstabilisé la bourse helvétique. Le SMI, équivalent helvétique du CAC40, a perdu près de 9% en une seule journée, l'une des pires de son histoire.
©Kacker Pempel/Reuters
PARTAGER :

Pierre Plottu

-A +A

Panique à la Bourse suisse, qui vient d'enregistrer une baissse de près de 9%, soit l'une des plus forte baisse de son histoire en une seule journée . La raison: la Banque nationale suisse (BNS), à la grande surprise de tous les spécialistes, a annoncé ce jeudi qu'elle abandonnait le cours plancher appliqué au franc suisse face à l'euro. Une déclaration qui a entraîné une grande fébrilité sur les marchés.

Jusqu'ici, en réponse à la crise des dettes souveraines et pour éviter la flambée de sa devise, la BNS maintenait sa monnaie –artificiellement– au-dessus de 1,20 franc pour 1 euro. Avec la forte hausse du dollar, cette politique, menée à grand renfort d'injections de liquidités,  arrivait pourtant à ses limites. Ce qui a obligé la BNS à abandonner cette mesure, appliquée depuis plus de trois ans maintenant.

"C'est une décision très risquée. La réaction des marchés montre qu'elle est extrême", a commenté Alessandro Bee, économiste de la banque Sarasin, cité par Reuters. En effet, à 12h30, le Swiss Market Index (SMI), qui est l'équivalent du CAC40 et regroupe les 20 valeurs phares de la Bourse suisse, avait perdu plus de 12% de sa valeur depuis l'ouverture, avant de reprendre quelques couleurs pour clôturer en baisse de "seulement" 8,67%. Pour la première fois de son histoire, le franc suisse (CHR) a franchi aujourd'hui le seuil de parité (1 franc suisse pour 1 euro). Après un "plus haut" à 1,18 euros, il s'est finalement stabilisé aux alentours de 1,03 CHR pour un euro.

La hausse du franc suisse est en effet une très mauvaise nouvelle pour les entreprises du pays. Et notamment pour celles qui exportent car il entraîne un effet ciseaux entre leur chiffre d'affaires, réalisé en devises étrangères et qui baisse donc mécaniquement, et leurs coûts de production, qui augmentent puisque libellés en monnaie nationale.

Du côté des autres marchés européens, les indices nationaux ont connu une forte baisse à 10h50 précisément, soit précisément à l'heure de l’annonce de la Banque Centrale suisse. Le CAC40, en hausse depuis l'ouverture, a ainsi perdu 2% en quelques minutes. Un effet toutefois vite canalisé puisque l'indice est revenu dans le vert dès 11h15. En fin de séance, le CAC40 semblait même avoir totalement digéré le choc et affichait une hausse de plus de 2%.

 

La Bourse suisse avait plongé de plus de 12% à la mi-journée, ce jeudi 15.


Commentaires

-