Tous les élèves à l’école ? Ce n’est pas si simple…

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Tous les élèves à l’école ? Ce n’est pas si simple…

Publié le 15/06/2020 à 12:35 - Mise à jour à 18:09
© Philippe LOPEZ / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Le retour dans les établissements sera obligatoire à partir de lundi prochain pour tous les écoliers et tous les collégiens, a annoncé Emmanuel Macron

Et c’est le ministre de l’Education nationale qui a assuré dès ce lundi matin le service après-vente de l’annonce présidentielle. Jean-Michel Blanquer, invité politique d’Europe 1, a commencé par remettre en quelque sorte à leur place tous ceux qui estiment la mesure inutile à dix jours des vacances d’été

« Deux semaines c’est très important, chaque jour compte. Les enfants ont besoin d’aller à l’école »
 
Mais une nouvelle fois, la question se pose : dans quelles conditions ? Le ministre annonce bien un allègement du protocole sanitaire en vigueur dans les établissements, qui sera dévoilé demain mardi et dont la principale mesure sera « une distanciation physique beaucoup moins contraignante ». 
 
Protocole allégé
 
En clair, les 4 mètres carrés jusqu’alors nécessaires entre chaque élèves sont remplacés par « un mètre latéral dans les salles de classe et tous les espaces clos ». Le décret publié ce 15 juin au Journal officiel impose par ailleurs un « accueil assuré par groupes qui ne peuvent pas se mélanger ». 
 
Les gestes barrières, le lavage des mains et le gel hydroalcooliques sont en revanche toujours considérés comme nécessaires pour Jean-Michel Blanquer. 
« Les injonctions contradictoires, c’est un peu compliqué. Il y a toujours un décalage avec une réelle mise en œuvre sur le terrain »
 
Sur France Info, la secrétaire générale adjointe du SNPDEN (Syndicat national des personnels de direction de l’Education nationale) a bien salué « le retour en classe qui permet de reprendre contact », mais effectivement soulevé les questions pratiques. 
 
Un casse-tête
 
Dans les faits, la limitation à 15 élèves par classe sera levée en primaire. Mais le syndicat enseignant SNES-FSU a fait ses calculs : « Effectifs par classe élevés + salles petites + tables à deux places dont une seule pourra être utilisée = mission impossible ».
 
Cette semaine s’ouvre donc sur un nouveau casse-tête organisationnel pour les personnels de l’Education nationale, et en particulier les directeurs d’école et chefs d’établissement. Ce d’autant que les parents n’auront cette fois plus le choix puisque le volontariat s’est transformé en obligation.
 
Depuis le début du déconfinement, le 11 mai, 50 % des élèves et 30 % des collégiens sont retournés à l’école, généralement de manière partielle, selon les derniers chiffres du ministère. 
 

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


Les distances entre élèves seront réduites à un mètre dans les espaces clos

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-