60 millions d’emplois à risque en Europe, plus de 25% des emplois d'après le cabinet McKinsey & Co

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

60 millions d’emplois à risque en Europe, plus de 25% des emplois d'après le cabinet McKinsey & Co

Publié le 22/04/2020 à 15:27 - Mise à jour à 16:36
©Philippe Huguen/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

Selon une étude réalisée par le MGI (McKinsey Global Institute) publiée le 21 avril 2020, plus de 25% des Européens pourraient être affectés par les mesures de confinement imposées en Europe. L’étude mentionne les baisses de salaires et les licenciements résultant directement de la crise économique.

Le taux de chômage pourrait presque doubler en 2020

D’après le cabinet, le taux de chômage va quasiment doubler dans les prochains mois.  L’étude considère que la situation de l’emploi est conditionnée « au degré d’efficacité de la réponse de santé publique » et des mesures publiques pour endiguer les conséquences économiques que le confinement a entraînées.

Deux scénarios ont été modélisés, le premier, optimiste, voit le chômage grimper à 7.6% en 2020 en Europe (versus 6.3% en 2019). Ce scénario s'appuie sur un contrôle de l’épidémie en deux ou trois mois de confinement économique.

Le second scénario est plus pessimiste et prend en considération un retard, voire un échec dans le contrôle de la pandémie qui entraînerait la continuation des mesures de confinement et de distanciation sociale pendant l’été.  L’impact économique serait très important et verrait le taux de chômage atteindre 11.2% en 2021.  Dans ce cas, le retour à la normale ne se ferait pas avant 2024.

Des métiers plus menacés que d’autres

L’étude a aussi porté sur l’identification des secteurs et des métiers les plus impactés par les mesures de distanciation ou de confinement. Ces secteurs mettront un temps plus long avant le retour à la normale. Les secteurs les plus affectés sont :

  • L’hôtellerie/hébergement et la restauration : 75% des emplois à risque soit 8.4 millions d’emplois.
  • Le commerce de détail et grossistes : 44% des emplois à risque soit 14.6 millions d’emplois.
  • Divertissements et arts : 50% des emplois soit 1.7 millions d’emplois.

Des inégalités inquiétantes pour les personnes sans diplôme d’enseignement supérieur

D’après l’étude, il existe une forte corrélation entre les risques sur l’emploi et le niveau d’éducation des personnes.  80% des emplois à risque seraient ceux occupés par des individus n’ayant pas de diplôme d’enseignement supérieur.

La première partie de la crise aura été sanitaire, les mesures du gouvernement ayant comme priorité la santé et le support à l’économie sont très importantes (estimées à 100 milliards d’euros).  Cependant, la seconde vague qu’elle soit sanitaire ou économique demandera une réponse aussi importante afin de ne pas accentuer les inégalités.

Lire aussi
Une crise économique aux conséquences sans pareil pour l’emploi. Un dur réveil
Quels sacrifices va-t-on devoir faire pour relancer l’économie française ?

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


60 millions d’emplois à risque en Europe, soit plus de 25% des emplois d'après le cabinet McKinsey & Co

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-