Chiffres du chômage: novembre devrait être maussade

Chiffres du chômage: novembre devrait être maussade

Publié le :

Mardi 23 Décembre 2014 - 13:56

Mise à jour :

Mardi 23 Décembre 2014 - 16:31
Les chiffres du chômage de novembre 2014 doivent être publiés ce mardi à 18h. Après quatre mois de stagnation, le Premier ministre lui-même ne semble pas optimiste.
©Eric Gaillard/Reuters
PARTAGER :
-A +A

C'est un rendez-vous mensuel que les gouvernements successifs ont appris à redouter depuis 2008. Les chiffres du chômage du mois de novembre doivent être annoncés ce mardi à 18h. Et si certains espèrent au moins une nouvelle stagnation de la courbe, personne ne se risque à une prévision optimiste après quatre mois à 10,5%.

Manuel Valls lui-même a tenté un désamorçage anticipé mardi matin sur Europe-1: "Malheureusement, je crains que ces chiffres ne soient pas bons. (…) Avec un niveau de croissance aussi faible que le nôtre, il ne faut pas s'attendre à de bonne nouvelles". Au moins, avec une telle déclaration, le Premier ministre devrait éviter une trop grande déception de l'opinion publique. Car en plus d'un taux de chômage jamais atteint depuis 1999, ce sont les annonces optimistes et promesses successives de François Hollande depuis son élection qui ont remonté les Français contre le Président et entretenu leur pessimisme.

On pourrait imaginer que Manuel Valls préfère régler au plus bas le curseur des espérances, mais tous les chiffres indiquent que novembre ne sera pas le mois de l'inversion franche de la courbe du chômage. Lundi 22, un rapport de l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) et de l'Inspection générale finances (IGF) dévoilait que Pôle emploi n'avait pas rempli la moitié de ses objectifs sur la période 2012-2014. Et même si la croissance devrait doucement revenir en 2015 selon l'Insee, elle devrait rester faible (1% au mieux). Reste à espérer que cela suffira à créer des emlpois.

Certes, toutes les mesures des gouvernements Valls et Ayrault n'ont pas encore produit l'ensemble de leurs effets, et il faudra attendre 2017 pour débriefer. N'ayant pas réussi à inverser en 2013 la courbe du chômage, François Hollande avait laissé entendre à mi-mandat que s'il n'y arrivait pas avant 2017, il pourrait ne pas se représenter à l'élection présidentielle.

 

 

"Il ne faut pas s'attendre à de bonnes nouvelles", a déclaré Manuel Valls sur les chiffres du chômage.


Commentaires

-