Eleveurs: report de la table-ronde de la préfecture de Bretagne faute de participants

Eleveurs: report de la table-ronde de la préfecture de Bretagne faute de participants

Publié le :

Jeudi 28 Janvier 2016 - 17:28

Mise à jour :

Jeudi 28 Janvier 2016 - 17:30
Alors qu'une réunion en rapport avec les éleveurs en colère devait se tenir ce jeudi en Bretagne, le préfet de la région a décidé la reporter, en raison d'un manque de participants.
©Vincent Kessler/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Le préfet de Bretagne, Patrick Strzoda, a décidé ce jeudi 28 janvier de reporter la table-ronde qui devait se tenir dans l'après-midi à Rennes pour faire le point sur la crise de la filière porcine, en pleine colère des éleveurs du grand Ouest.

Prenant acte du boycott de la réunion par la FNSEA, la Chambre d'agriculture et l'Union des groupements de producteurs de viande de Bretagne (UGPVB), M. Strzoda a annoncé devant la presse qu'il proposerait la semaine prochaine une nouvelle date pour cette réunion. "Nous n'allons pas nous satisfaire de ce boycott, notre porte reste ouverte", a-t-il déclaré, alors que seules la Coordination rurale et la Confédération paysanne s'étaient rendues au rendez-vous à la préfecture de région.

Après avoir reconnu "la détresse" des agriculteurs, le préfet a dénoncé les manifestations engagées depuis la semaine dernière par les éleveurs qui continuent à bloquer de nombreux axes routiers à l'aide de tracteurs."Ces manifestations ne peuvent pas se poursuivre, parce que cette spirale de désordre et de violence perturbe considérablement la vie quotidienne de nos concitoyens" et "pénalise l'activité économique", a-t-il lancé. "Elles ont aussi un coût" pour la collectivité, en raison des dégâts causés tels que "démontage de glissières de sécurité, feux de pneus et palettes", a estimé le préfet, alors que quelques dizaines d'agriculteurs venus en tracteurs jetaient de la paille sur les grilles de la préfecture de Bretagne. Le président de la FDSEA d'Ille-et-Vilaine, Loïc Guines, a appelé à lever les barrages d'ici à la fin de journée dans le département, annonçant "une nouvelle série d'actions" pour la semaine prochaine.

Les éleveurs en colère devaient se réunir ce jeudi en Bretagne, la réunion a été reportée.


Commentaires

-