Fonction publique et secteur privé: l'absentéisme au travail a augmenté depuis dix ans

Santé

Fonction publique et secteur privé: l'absentéisme au travail a augmenté depuis dix ans

Publié le :

Mercredi 22 Novembre 2017 - 11:57

Mise à jour :

Mercredi 22 Novembre 2017 - 12:03
Deux études différentes sont venues mettre en lumière ce mercredi une augmentation non-négligeable des arrêts de travail (et de leur durée) dans la fonction publique mais aussi dans le secteur privé. Une tendance constatée sur une période d'une dizaine d'années.
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s) : La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'absentéisme au travail et les arrêts maladies reviennent sur le devant de la scène. Alors que les députés ont voté lundi 20 pour rétablir le jour de carence (sans indemnisation) en cas d'arrêt maladie dans la fonction publique, deux nouvelles études sont venues pointer du doigt ce mardi 22 l'absentéisme au travail, qui a augmenté depuis une dizaine d'années, dans le public et aussi dans le privé.

Dans la fonction publique d'abord, une augmentation de 28% pour absentéisme médical (avec arrêt maladie dûment posé) a été constatée entre 2007 et 2016. Ce chiffre signifie que 44% des agents de ce secteur sont absents au moins une fois dans l'année, selon une première étude du cabinet de courtage Sofaxis.

Dans cette augmentation, sont compris les arrêts maladies ordinaires, comme ceux pour les accidents de travail (eux-mêmes en hausse de 53%) et pour les longues maladies (+15%).

Lire aussi: Fonction publique: l'Assemblée rétablit le jour de carence en cas d'arrêt maladie

C'est tout de même 50% de plus que dans le secteur privé, qui accuse aussi une hausse des arrêts maladies ces dernières années. Selon une autre étude, réalisée par l'assureur Malakoff Médéric et révélée par Le Parisien, plus d'un tiers des salariés du privé ont bénéficié d'un arrêt maladie en 2016. De 2010 et 2016, l'absentéisme au travail dans le secteur privé est passé de 32,3% à 34,1%.

Plusieurs explications sur ces tendances à la hausse, dans les deux secteurs, ont été avancées par les experts en la matière. Pour la Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares), il y a un problème de fond sur le mal-être au travail et sur les "contraintes physiques et psychosociales".

Le vieillissement de la population serait également en cause, comme l'évolution et les changements d'organisation du travail, qui engendrent une pression plus forte, des prises de risques plus importantes, et donc une santé plus fragile comme des accidents de travail plus fréquents.

Auteur(s) : La rédaction de FranceSoir.fr

Deux études font état d'une augmentation de l'absentéisme au travail (et des arrêts maladies), autant dans la fonction publique que dans le secteur privé.

Commentaires

-