Les Français très partagés sur la réforme de l'indemnisation chômage

Sondage

Les Français très partagés sur la réforme de l'indemnisation chômage

Publié le :

Dimanche 07 Février 2016 - 17:25

Mise à jour :

Dimanche 07 Février 2016 - 17:25
Faut-il réduire la durée d'indemnisation des chômeurs et le montant de leurs indemnités? Les Français sont pour... et contre à la fois, selon un sondage paru ce dimanche
©Eric Gaillard/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Les Français sont très partagés, se répartissant en deux groupes égaux à 43% entre opposants et favorables, sur la réforme de l'indemnisation du chômage envisagée par l'exécutif, selon un sondage paru dans Dimanche Ouest-France (DOF) ce dimanche 7.

"S'ils sont 43% à souhaiter la baisse du montant des allocations versées aux chômeurs et la réduction de la période d'indemnisation (...), 43% souhaitent que de telles mesures ne soient pas appliquées car cela accroîtrait encore davantage les difficultés des chômeurs, déjà confrontés à un marché du travail en berne", relève l'Ifop. Les derniers 14% ne se prononcent pas.

Par rapport à la même question posée en 2014, les adeptes de la dégressivité sont en diminution de quatre points (47% en 2014) quand la proportion de ceux qui s'opposent à ce projet augmente de quatre points.

Une nette majorité des électeurs de gauche (62%) se prononce contre la réduction des indemnités de chômage alors que 68% des sympathisants Les Républicains y sont favorables. En revanche, les sympathisants du Front National (FN) se partagent à même hauteur entre les deux camps, à 45%.

Par rapport à octobre 2014, la proportion des électeurs de gauche opposés à une dégressivité des indemnités a progressé de huit points (62% contre 54%), autant au sein du Front de Gauche (FG), avec +8 points à 74%, que chez ceux du PS, avec +9 points à 57%.

(Sondage réalisé par questionnaire auto-administré du 3 au 5 février auprès d'un échantillon de 1.399 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.)

 

Une nette majorité des électeurs de gauche (62%) se prononce contre la réduction des indemnités chômage, et une large majorité de droite est pour.

Commentaires

-