Les policiers manifestent pour dénoncer leurs conditions de travail

Coup de blues

Les policiers manifestent pour dénoncer leurs conditions de travail

Publié le :

Jeudi 13 Novembre 2014 - 15:53

Mise à jour :

Jeudi 13 Novembre 2014 - 19:46
Ce jeudi, les gardiens de la paix ont manifesté à Paris pour revendiquer de meilleures conditions de travail.
©Pol Emile/Sipa
PARTAGER :
-A +A

Suite à l'appel du syndicat des gardiens de la paix Alliance, plusieurs milliers de policiers ont défilé ce jeudi après-midi à Paris pour dénoncer leurs conditions de travail et "le mal-être" dans la police. Le cortège a défilé entre la place de la Bastille (11e arr.) et la place d'Italie (13e arr.). Cette manifestation intervient à moins de trois semaines des élections syndicales professionnelles de la fonction publique (140.000 policiers et membres du ministère de l'Intérieur sont concernés).

En tête de cortège, les policiers portaient un cercueil arborant l'inscription "Ci-gît la police d'investigation asphyxiée par les réformes". Ils étaient environ 5.000 à défiler pour dénoncer leurs conditions de travail.

Manque de moyens, manque d'effectifs, manque de matériel, manque de considération, multiplication des agressions, suicides de policiers: voilà une partie des revendications qui ont poussé les policiers dans la rue.

Selon le syndicat Alliance, environ 50 fonctionnaires de police se suicident chaque année.

Frédéric Lagache, secrétaire général adjoint d'Alliance, explique dans une interview donnée ce jeudi à Paris Match qu'aujourd'hui les gardiens de la paix manifestaient car "ils ont le moral au plus bas. Il y a un ras-le-bol général, à tous les niveaux hiérarchiques. Les carrières sont bloquées, il n'y pas de perspectives, pas d'avenir. Les fonctionnaires sont confrontés à la pauvreté, ils la gèrent, mais désormais ils vivent eux-mêmes dans la misère".

Les fonctionnaires de police ont exprimé leur ras-le-bol ce jeudi.

Commentaires

-