Six Français sur dix regrettent d'avoir changé de travail durant la crise du Covid

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 02 mai 2022 - 18:17
Image
Candidature CV
Crédits
Pexels
Quatre personnes sur dix ayant quitté leur emploi pendant la pandémie admettent maintenant qu'elles se sentaient en réalité mieux dans leur ancien emploi.
Pexels

Dans le monde entier, sur les plus de 15 millions de personnes qui ont quitté leur emploi, motivées par les bouleversements de la crise du Covid-19, nombreux sont ceux qui admettent avoir changé de poste trop rapidement. Selon un rapport de l’agence de ressources humaines UKG, des millions d’entre eux seraient déjà revenus à leur ancien emploi. Cette tendance est mondiale, mais les salariés français seraient encore plus impulsifs que leurs voisins européens à l'heure de quitter leur travail. Et cela se traduit par plus de regrets.

De nombreux salariés regrettent rapidement leur choix d’avoir quitté leur emploi

Cette enquête, menée dans six pays (France, Allemagne, Mexique, Pays-Bas, États-Unis et Royaume-Uni) auprès de près de 4 000 personnes, révèle que quatre personnes sur dix (43 %) ayant quitté leur emploi pendant la pandémie admettent maintenant qu'elles se sentaient en réalité mieux dans leur ancien emploi. Selon BFMTV, qui a eu accès au rapport, ce taux est beaucoup plus important en France, où ce sont plus de 6 personnes sur 10 qui regrettent leur choix. Pire, 49% des personnes ayant démissionné depuis le début de la pandémie ont décidé de démissionner une deuxième fois de leur nouveau poste, ce qui est plus du double des autres pays étudiés. Selon le rapport, cela est dû à de plus mauvaises relations entre employés et managers.

Les frustrations causées par les relations managers-employés, sont les principales raisons des départs

Selon l'étude, malgré des conversations entre employés et managers plus fréquentes en France que dans les autres pays (86 % des Français interrogés disent avoir discuté de leurs intentions avec leur manager) les employés et les managers ne s'entendent pas toujours, et d’une manière générale les employés se sentent peu valorisés.

À LIRE AUSSI

Image
jeunesse
Travailler moins pour vivre mieux, ou la nouvelle tendance du "détravail"
Le marché du travail est en ébullition, et avec la pandémie, les actifs adoptent de nouveaux comportements. Nous avons récemment parlé de la tendance appelée la “grand...
21 janvier 2022 - 19:06
Société
Image
Une kinésithérapeute enseigne à des agents de l'hôpital d'Enshisheim (est), le 12 septembre 2002, de
Les "chief happiness officers", des fabricants de bonheur en entreprise
Les postes de "chief happiness officer" (CHO), ou "responsable du bonheur en entreprise", se multiplient en France, notamment dans le numérique pour "attirer et reteni...
08 septembre 2017 - 12:33
Image
Un père et son enfant.
Bien-être des enfants et des parents: la recette finlandaise du bonheur
La Finlande est en tête du classement mondial du bonheur dans le monde (le World Happiness Report), qui analyse non seulement la capacité des gens à vivre heureux, mai...
09 mars 2022 - 16:27
Lifestyle

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.