Total gèle ses embauches, Renault prévoit 1.000 recrutements

Une bonne et une mauvaise nouvelle

Total gèle ses embauches, Renault prévoit 1.000 recrutements

Publié le :

Jeudi 12 Février 2015 - 11:04

Mise à jour :

Jeudi 12 Février 2015 - 16:11
Ce jeudi le groupe Total a annoncé renoncer à 2.000 recrutements en 2015 en raison des mauvais résultats de 2014. Au contraire le constructeur automobile Renault, après une très bonne année, prévoit 1.000 embauches.
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER :
-A +A

Le géant français du pétrole et du gaz français Total a annoncé ce jeudi vouloir réduire ses effectifs de 2.000 salariés en 2015. Un plan qui ne devrait pas passer par des licenciements mais par un gel des embauches selon Patrick Pouyanné, directeur général du groupe: "Nous avons décidé de geler nos embauches. Alors geler, cela ne veut pas dire zéro. (...) Geler, cela veut dire une division par cinq à six de nos recrutements, dans l'amont, dans le raffinage-pétrochimie, et dans le marketing-services dans les zones matures, c'est-à-dire l'Europe".

Au quatrième trimestre 2014, Total a accusé une perte nette de près de 5 milliards d'euros. Il a par ailleurs annoncé avoir enregistré sur cette période une dépréciation d'actifs de 5,7 milliards d'euros. Des chiffres en grande partie dus à la chute des prix du pétrole. "Avec la baisse des prix du brent (l'un des pétroles de référence pour les marchés NDLR) l'industrie pétrolière est entrée dans un nouveau cycle", a déclaré Total dans un communiqué.

Si le groupe pétrolier ne prévoit pas de licenciement, ce sont tout de même 2.000 embauches qui ne se feront pas en 2015, une mauvaise nouvelle pour les chiffres du chômage. Mais sur ce sujet, une bonne nouvelle a été annoncée ce même jour de la part de Renault. Le constructeur automobile a en effet triplé son bénéfice en dégageant 1,89 milliard d'euros en 2014. Il a annoncé qu'il comptait procéder à 1.000 embauches en CDI en France en 2015. Il devrait également signer autant de contrats d'apprentissage.

 

Après un mauvais quatrième trimestre 2014, Total va geler les recrutements en 2015.

Commentaires

-