Abeilles: les pesticides néonicotinoïdes interdits par l'Assemblée nationale

Abeilles: les pesticides néonicotinoïdes interdits par l'Assemblée nationale

Publié le :

Jeudi 19 Mars 2015 - 17:07

Mise à jour :

Jeudi 26 Mars 2015 - 18:05
Les députés ont voté ce jeudi l'interdiction de toute une famille de pesticide réputés dangereux pour les abeilles. Victime de surmortalité, cet insecte est essentiel à l'équilibre de la biodiversité.
©David W Cerny/Reuters
PARTAGER :
-A +A

C'est une victoire pour les apiculteurs et les amis des abeilles, un peu moins pour les fabricants de pesticides. L'Assemblée nationale a voté ce jeudi l'interdiction des pesticides de la famille des néonicotinoïdes à compter de 2016. Ces substances sont accusées depuis plusieurs années de nuire aux abeilles.

Trois pesticides de ce type avaient déjà été interdits en 2013 par la Commission européenne pour deux ans, mais la France a décidé d'étendre cette interdiction à tous les produits contenant cette substance. L'amendement déposé par les députés socialistes Gérard Bapt et Delphine Batho n'avait pourtant pas reçu le soutien du gouvernement. La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal juge en effet que cette mesure est contraire au cadre européen qui "ne permet pas une interdiction stricte".

Pour Gérard Bapt, cette interdiction généralisée doit permettre d'éviter que les fabricants de pesticides ne contournent la loi en substituant un nouveau néonicotinoïdes à un autre produit interdit.

Depuis le début des années 2000, les scientifiques ont remarqué que le nombre d'abeilles à travers le monde est en chute libre. Un phénomène identifié en France sous le nom de "syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles". Les pays industrialisés sont les plus touchés et rien qu'en France, la population de ces insectes a diminué de 20% entre 2005 et 2010.

S'il est possible de vivre sans miel, la vie sans abeilles serait, elle, beaucoup plus complexe. La santé des abeilles, souvent qualifiées de "sentinelles de la nature", est le reflet de celui de la biodiversité. En tant qu'insecte pollinisateur, elle a un rôle crucial dans l'équilibre naturel et notamment la survie de nombreuses plantes.

Depuis plusieurs années le débat fait rage pour identifier les causes de cette mortalité. Tout le monde est d'accord pour dire qu'elles sont multiples (prédateurs, parasites, apiculture intensive…), mais pour les experts, les pesticides restent les premiers responsables.

 

Les pesticides néonicotinoïdes sont accusés d'être en grande partie responsable de la disparition des abeilles.


Commentaires

-