Bientôt une taxe de 25% sur la viande en Europe ?

Bientôt une taxe de 25% sur la viande en Europe ?

Publié le 06/02/2020 à 17:44
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

Et si le prix de la viande augmentait de 25% ? C'est l'idée qu'une ONG a soumi à l'Union Européenne. A la clé pour le consommateur, une augmentation sensible du prix et surtout une bonne raison de limiter sa consommation de viande.

Si la consommation de viande des Français a sensiblement diminué ces dernières années, elle reste, pour une partie de la population et pour les Européens dans leur ensemble, trop élevée. Et les conséquences de cette surconsommation de bœuf ou de porc notamment se répercutent sur notre santé mais aussi (et surtout !) sur la planète. Car, comme nous le savons désormais, la production de viande est extrêmement énergivore. Elle engendre une pollution colossale des sols, de l’air et de l’eau, et une perte de biodiversité importante.

 

32 milliards d'euros récoltés pour financer la reconversion des producteurs de viande
Pour compenser ces émissions nocives à court comme à long terme pour notre environnement, l’ONG Tapp Coalition a soumis une idée à la Commission européenne : inscrire dans le nouveau Green deal européen une taxe sur la viande de 25%..

Objectif : récolter chaque année quelque 32 milliards d’euros qui permettraient notamment aux États membres de l’UE de financer la reconversion des agriculteurs vers la production végétale.

A lire aussi : De la viande produite en laboratoire, bonne ou mauvaise idée pour la planète ?

 

Une augmentation des prix qui inciterait à la baisse de la consommation
Concrètement, pour le consommateur, cette taxe de 25% reviendrait à voir le prix de la viande augmenter de 0,47€ pour 100 grammes de bœuf, 0,36€ pour 100 grammes de porc et 0,17€ pour 100 grammes de volaille. Selon les estimations des experts, d’ici à 2030, cette mesure permettrait de réduire de 67% la consommation de bœuf, de 57% celle du porc et de 30% celle des volailles dans l’Union européenne.

Pour rappel, la production mondiale de viande a été multipliée par 4 ces 50 dernières années. Selon une étude publiée en 2018 dans la revue Nature, au niveau planétaire, nous devrions d'urgence réduire notre consommation de viande rouge de 75% pour limiter les dégâts causés sur l’environnement.

A lire aussi : Viande rouge et charcuterie : 75g par jour suffiraient à favoriser le cancer colorectal

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


La consommation de viande a augmenté de 400% en 50 ans

Fil d'actualités Société