Blanchiment de la Grande Barrière de corail: militants et chercheurs font appel à l'Unesco

En péril

Blanchiment de la Grande Barrière de corail: militants et chercheurs font appel à l'Unesco

Publié le :

Vendredi 10 Mars 2017 - 11:06

Mise à jour :

Vendredi 10 Mars 2017 - 11:14
Les coraux de la Grande Barrière en Australie ont encore blanchi pour la deuxième année consécutive. Face à ce phénomène des plus inquiétants, des scientifiques et militants de l'écosystème marin demandent à l'Unesco d'intervenir pour sauver le site.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les nouvelles ne sont pas rassurantes. L'ONG WWF vient de publier des images de la Grande Barrière de corail située en Australie. Et à son grand désarroi, elle se porte toujours aussi mal: le blanchiment des récifs se poursuit pour la deuxième année consécutive. Provoquée par la hausse de la température de l’eau, cette décoloration est due à l'expulsion des algues symbiotiques qui donnent au corail sa couleur et ses nutriments.

Si l’eau refroidit, les récifs peuvent s’en remettre. Mais si le phénomène persiste, ils peuvent mourir. "De nombreuses espèces de coraux semblent être plus vulnérables au blanchissement après plus de 12 mois d’exposition à des températures océaniques durablement au-dessus de la moyenne", a déclaré Neal Cantin de l’Institut australien des sciences marines. L'acidification des océans et les activités anthropiques (humaines) polluantes sont également en cause.

Face à ce constat des plus alarmants, des scientifiques et militants de l'écosystème marin ont fait le déplacement pour se rendre à Paris ce vendredi 10. Leur objectif est clair: demander à l'Unesco d'intervenir pour sauver le site car les choses s'empirent. "En mars 2016, 93% des coraux du récif ont blanchi et 22% sont morts", a déclaré au Monde David Karoly de l'université de Melbourne, expert des questions climatiques. Et d'ajouter non sans inquiétude: "c'est le pire épisode de blanchissement jamais observé".

Pour celles et ceux qui l'ignorent, ce phénomène menace tout l'écosystème marin, à l'est de l'Australie. Les 1.500 espèces de poissons qui y vivent pourraient donc se retrouver affectées par l’extinction du récif. "Cela représente une perte inestimable de biodiversité", a ajouté le chercheur.

(Voir ci-dessous le blanchiment de la Grande Barrière de corail en Australie): 

En mars 2016, 93% des coraux du récif ont blanchi et 22% sont morts.

Commentaires

-