Circulation alternée à Paris: la mesure ne sera pas reconduite mardi 24 mars

Circulation alternée à Paris: la mesure ne sera pas reconduite mardi 24 mars

Publié le :

Lundi 23 Mars 2015 - 11:51

Mise à jour :

Lundi 23 Mars 2015 - 12:31
La circulation alternée a été mise en place ce lundi à Paris pour essayer de lutter contre les niveaux de pollution atteint en Ile-de-France ces derniers jours. Le désengorgement du trafic a été rapidement atteint. La mesure ne sera finalement pas reconduite au-delà de la journée.
©Houpline Renard/Sipa
PARTAGER :
-A +A

La circulation alternée à Paris et dans la petite couronne, interdisant de rouler aux véhicules à plaque minéralogique paire, a été mise en application ce lundi matin par la préfecture de Police. Elle sera pas reconduite mardi, a annoncé à la mi-journée Ségolène Royal, la ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie. "En raison d'une amélioration de la situation aujourd'hui et demain, la circulation alternée n'est pas reconduite mardi", a-t-elle déclaré avant de saluer "le comportement citoyen des automobilistes qui ont compris la nécessité de cette mesure". 

La circulation alternée n'autorisait que les voitures avec un numéro de plaque d'immatriculation impair à rouler ce lundi 23, jour impair, ainsi que les véhicules bénéficiant d’une dérogation.

Dès 5h30 ce lundi matin, ce sont 750 policiers qui, principalement aux portes de Paris, étaient chargés de faire respecter les dispositions décidées pour réduire la pollution de l’air en Ile-de-France. La maire de Paris Anne Hidalgo, dans un tweet dans la matinée, confirmait les bons résultats du dispositif: il y avait en effet 40% de circulation en moins dans la capitale.

Globalement, la police n’a rapporté aucun incident majeur lors des contrôles, où les contrevenants s’exposaient à une amende de 22 euros (et à l’obligation de rebrousser chemin). Selon une source policière rapportée par BFMTV, à 8h, entre 100 et 120 automobilistes avaient été verbalisés.

Même si les effets sur le trafic se font sentir, l’impact sur la qualité de l’air est resté mesuré. L’indice de pollution d’AirParif pour mardi reste à un niveau "moyen" (il était "élevé" ce lundi). Pour Hélène Marfaing, directrice adjointe de l’organisme, la solution radicale au problème est simple, même si les autorités n’ont pas beaucoup de pouvoir sur l’évènement: la pluie. Comme elle l’explique au journal 20Minutes"la pluie lessiverait tout et nous permettrait de mieux respirer. (…) Mais, a priori, cela n’est pas prévu pour mardi. Donc peut-être mercredi au mieux".

 

Seules les voitures avec une plaque affichant un numéro impair peuvent, sauf dérogation, circuler aujourd'hui dans la capitale

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:



Commentaires

-