Circulation alternée à Paris lundi 23 mars: mode emploi

Circulation alternée à Paris lundi 23 mars: mode emploi

Publié le :

Dimanche 22 Mars 2015 - 14:03

Mise à jour :

Dimanche 22 Mars 2015 - 14:06
Pour la troisième fois, Paris et sa petite couronne seront soumis, lundi 23 mars, à la circulation alternée des véhicules. Voici ce qu'il faut savoir sur cette mesure.
©Andrew Gustar/Flickr
PARTAGER :
-A +A

A la demande de la maire de Paris Anne Hidalgo après plusieurs jours de pic de pollution, la Préfecture de police a mis en place la circulation alternée des véhicules pour ce lundi 23 mars, dans la capitale et les communes limitrophes.

Voici l'essentiel de ce qu'il faut savoir sur cette mesure.

> Quels sont les véhicules concernés?

Les véhicules légers catalysés et les deux-roues et véhicules assimilés immatriculés, dont le numéro de la plaque d’immatriculation se termine par un chiffre pair, ne pourront circuler. Les véhicules à moteur non catalysés et les poids-lourds ne seront également pas autorisés à circuler, indépendamment de leur immatriculation.

Les dérogations sont nombreuses, listées par la Préfecture de police sur son site internet: véhicules "propres" (électriques, hybrides, fonctionnant au gaz), voitures transportant au moins trois personnes, ambulances, taxis, auto-écoles, corbillards, transports en commun, transports de livraison (alimentation, camions frigorifiques, médicaments, journaux, camions-citernes, etc.), engins de chantier, véhicules de nettoyage, de déménagement, de transports de fonds, etc., et les véhicules immatriculés à l'étranger.

> Sur quel périmètre?

La circulation alternée s'applique à Paris et dans les communes suivantes: Montrouge, Malakoff, Vanves, Issy-les-Moulineaux, Boulogne-Billancourt, Neuilly-sur-Seine, Levallois-Perret, Clichy (Hauts-de-Seine), Saint-Ouen, Pantin, Le Pré Saint-Gervais, Les Lilas, Bagnolet, Montreuil, Aubervilliers, Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), Vincennes, Saint-Mandé, Charenton-le-Pont, Ivry-sur­Seine, Le Kremlin-Bicêtre et Gentilly (Val-de-Marne). Est exclue l'autoroute A86 sur ces communes, "de manière à permettre un transit routier normal autour de la zone de restriction parisienne".

> Que risquent les contrevenants?

Les contrevenants "seront punis de l’amende prévue pour la contravention de 2e classe" (soit 22 euros réglés tout de suite, ou 35 euros réglés plus tard), "assortie d’une mesure d’immobilisation du véhicule éventuellement suivie d’une mise en fourrière", précise la Préfecture. Celle-ci ajoute cependant sur son site que "des consignes de discernement ont été données aux services de police" pour apprécier les cas particuliers et faire des exceptions (femmes enceintes, urgences médicales, voiture de location à rendre ce lundi, livreurs, etc.).

> Quid des transports en commun et du stationnement?

Comme ce week-end, les transports en commun (métro, bus, tramway, RER) seront gratuits dans la zone concernée ce lundi 23 mars. Pour le stationnement, ce sera gratuit pour les véhicules non autorisés à circuler (c'est-à-dire les plaques paires, ce lundi 23 mars).

> Y a-t-il des précédents?

La circulation alternée à Paris et sa petite couronne n'a été mise en place que deux fois: une première fois le mercredi 1er octobre 1997 pour un pic de pollution au dioxyde d'azote, une deuxième fois le lundi 17 mars 2014 pour un pic de pollution aux particules fines.

 

Lundi 23 mars, jour impair: les voitures à plaques impaires pourront circuler à Paris.


Commentaires

-