La Terre vit à crédit à compter de ce mercredi, les ressources naturelles épuisées

La Terre vit à crédit à compter de ce mercredi, les ressources naturelles épuisées

Publié le :

Mercredi 02 Août 2017 - 10:54

Mise à jour :

Mercredi 02 Août 2017 - 11:06
L'humanité a fini de consommer ce mercredi la totalité des ressources que la planète peut produire en une année et vit désormais "à crédit" jusqu'au 31 décembre. Un constat alarmant puisque ce jour ne cesse d'avancer d'année en année.
©capture d'écran Instagram
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Redouté par les défenseurs de l'environnement, le "jour du dépassement de la Terre" a sonné. A compter de ce mercredi 2 août, une seule planète ne suffit plus à subvenir aux besoins de la population mondiale. L'humanité a donc fini de consommer la totalité des ressources que la planète peut renouveler en une année et vit désormais "à crédit" jusqu'au 31 décembre. 

Un constat alarmant puisque ce jour ne cesse d'avancer d'année en année: il est passé de fin septembre en 1997 au 2 août cette année, soit la date la plus avancée dans le calendrier depuis que le déficit écologique mondial a commencé à se creuser au début des années 1970. Concrètement, il faut actuellement 1,7 planète pour répondre aux besoins des humains. 

Pour autant, il n'est pas encore impossible d'inverser la tendance. Ainsi, selon Global Footprint Network, "si nous faisons reculer la date du dépassement de la Terre de 4,5 jours chaque année, nous retrouverons l’équilibre de notre consommation avec les ressources d’une seule planète d’ici 2050". Et pour tenter de sensibiliser la population, l'organisme a mis en ligne un questionnaire pour que chacun puisse estimer sa propre empreinte écologique en fonction de ses déplacements, de son mode de vie ou encore de sa consommation alimentaire.

"Notre planète est limitée, mais les possibilités humaines ne le sont pas. Vivre selon les moyens que nous accordent notre planète est technologiquement possible, financièrement bénéfique et notre seule chance pour un avenir prospère", a déclaré Mathis Wackernagel, le PDG de l'organisme. Et d'ajouter: "Faire reculer la date du jour du dépassement de la Terre représente tout l’enjeu". Par exemple, une réduction de 50% des déchets alimentaires dans le monde pourrait faire reculer la date de 11 jours.

Et des signes encourageants ont été constatés. Ainsi, malgré la décision de Donald Trump de retirer les Etats-Unis de l'Accord sur le climat de Paris, de nombreuses villes, Etats et grandes entreprises ont redoublé leurs engagements. La Chine par exemple, qui affiche la plus grosse empreinte écologique nationale dans le monde, demeure fermement engagée à construire une "civilisation écologique" dans son dernier plan quinquennal, avec de nombreuses initiatives pour inverser sa consommation de carbone. En parallèle, d'autres pays comme l'Ecosse, le Costa Rica et le Nicaragua ont eux aussi pris les choses en main en prenant des mesures environnementales.

Et si la France tend à prendre le même chemin, elle fait partie des mauvais élèves en matière d'empreinte écologique, selon une infographie publiée par Global Footprint. Concrètement, si tous les Terriens consommaient comme les Français, nous engloutirions l'équivalent de trois planètes par an. 

La Terre a consommé, en seulement sept mois, toutes les ressources que la Terre peut produire en une année.


Commentaires

-