François Hollande prône le "référendum local" en cas de blocage sur les projets d'aménagement du territoire

Environnement

François Hollande prône le "référendum local" en cas de blocage sur les projets d'aménagement du territoire

Publié le :

Jeudi 27 Novembre 2014 - 14:20

Mise à jour :

Jeudi 27 Novembre 2014 - 14:34
François Hollande a défendu le recours au référendum local et à la démocratie participative lorsque des projets d'aménagement du territoire conduisent à des situations de blocage, lors de l'ouverture de la conférence environnementale ce jeudi. Une main tendue, après le "drame de Sivens" (Tarn), et une volonté du Président de marquer les esprits par un "accord historique" sur le climat en 2015.
©Reuters
PARTAGER :
-A +A

François Hollande a prononcé, jeudi 27 depuis l'Elysée, son troisième discours sur l'écologie lors de la conférence environnementale 2014. Un rendez-vous sur lequel planait toujours la mort du jeune militant vert, Rémi Fraisse, mortellement touché par une grenade offensive des forces de l'ordre dimanche 26 octobre à Sivens (Tarn).

François Hollande a réaffirmé ce jeudi que cet événement "est un drame pour la famille et pour la nation". L'incident est survenu alors que des militants occupaient le lieu du chantier sur lequel devait être construit le barrage de Sivens pour dénoncer ce qu'ils voyaient comme un projet trop couteux et n'avantageant que quelques grands exploitants agricoles. Le Président a de nouveau promis ce jeudi que toute la lumière serait faite "pour connaître les circonstances de cette tragédie".

Prenant acte de ce "drame", François Hollande a affirmé vouloir s'engager vers le référendum local lorsque des projets d'aménagement du territoire aboutissent à des situations de blocage.

Le président a également annoncé avoir demandé au gouvernement de lui remettre d'ici à six mois des propositions en matière de démocratie participative. "Tout doit être fait pour que sur chaque grand projet, tous les points de vue soient considérés, que toutes les alternatives soient posées " a précisé François Hollande.

Cette conférence environnementale est l'occasion pour François Hollande de "laisser sa trace" , selon ses mots, par des engagements forts contre le changement climatique. Volontaire, il a promis qu'un "accord historique" sur le climat serait signé en 2015.

De nombreux ministres ont assisté ce jeudi au discours présidentiel. Parmi eux, Emmanuel Macron (Economie), Laurent Fabius (Affaires étrangères) et Ségolène Royal (Ecologie). "Nous sommes rassemblés pour faire de la France un pays exemplaire chez lui, pleinement engagé pour la réussite de la transition énergétique et pour la protection et la reconquête de la biodiversité" a affirmé Ségolène Royal.

La conférence environnementale se tient jusqu'à vendredi en fin de journée. Pendant ces deux jours, des réunions à huit clos doivent faire émerger une centaine de propositions sur le climat, la santé et l'environnement et les transports.

 

François Hollande s'exprime lors de la conférence environnementale 2014 jeudi 27 à l'Elysée.

Commentaires

-