Jour du dépassement: à partir du 2 août, l'humanité aura consommé toutes les ressources de la planète pour un an

Drame écologique

Jour du dépassement: à partir du 2 août, l'humanité aura consommé toutes les ressources de la planète pour un an

Publié le :

Mercredi 26 Juillet 2017 - 15:51

Mise à jour :

Mercredi 26 Juillet 2017 - 16:11
L'humanité aura consommé le mercredi 2 août la totalité des ressources que la planète peut renouveler en un an selon un calcul qui prend en compte l'empreinte carbone, la pêche, la construction, l'élevage et les utilisations d'eau. L'espèce humaine vivrait donc "à crédit" à partir de cette date.
© Capture d'écran Youtube
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une date qui fait froid dans le dos. Selon l'ONG Global Footprint Network (GFN) et WWF, l'humanité aura consommé la totalité des ressources que la planète peut renouveler en un an le mercredi 2 août. Les organisations estiment cette date avec un calcul prenant en compte la pêche, la construction, l'élevage, les utilisations d'eau et l'empreinte carbonique.

Aussi appelée le "jour du dépassement", cette date, à partir de laquelle l'espèce humaine vit "à crédit" avec les ressources de la planète, "continue inexorablement d'avancer: cette journée est passée de fin septembre en 1997 au 2 août cette année", alerte la GFN. Et d'ajouter que, "pour subvenir à nos besoins, nous avons aujourd'hui besoin de l'équivalent de 1,7 planète".

Principale cause de ce constat: la surconsommation qui a des effets désastreux sur la planète. Par exemple, les émissions de gaz à effet de serre "représentent 60% de notre empreinte écologique mondiale".

Cependant, les organisations souhaitent éveiller les consciences et donnent donc des signes encourageants en rappelant dans leur communiqué "qu'il est possible d'inverser la tendance". En effet, malgré la mondialisation qui s'accentue et la croissance de l'économie mondiale, "les émissions de CO2 liées à l'énergie n'ont pas augmenté en 2016 pour la troisième année consécutive", rassure les organisations écologiques.

Les organisations misent également beaucoup sur l'Accord sur le climat de Paris. Il a "généré une bonne volonté mondiale" estiment-elles malgré la décision de Donald Trump de retirer les Etats-Unis de l'accord

Selon l'ONG Global Footprint Network, l'espère humaine aura consommé la totalité des ressources que la Terre peut renouveler en un an, le 2 août.

Commentaires

-