Lafarge accusé de polluer la Seine, Barbara Pompili lance des contrôles

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Lafarge accusé de polluer la Seine, Barbara Pompili lance des contrôles

Publié le 03/09/2020 à 11:50 - Mise à jour à 17:09
Twitter/Association RivJavel
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
A hauteur du site du groupe Lafarge de Bercy, c’est un trou percé dans une cuve de rétention des eaux usées qui laisse s’écouler un liquide contenant des particules de ciment et des fibres plastiques, selon un agent de développement cité par Europe 1, qui a révélé l’affaire.
 
L’Office français de la biodiversité a déposé plainte et le Parquet de Paris a ouvert une enquête, tandis que Lafarge se défend, déplorant « un incident tout à fait exceptionnel ». Le groupe BTP explique avoir été victime d’une « détérioration manifestement délibérée d’une plaque d’étanchéité ». Un acte de vandalisme donc, Lafarge a porté plainte.
 
Mais d'autres documents, des photos prises cette fois en juin sur le site de Port Javel, dans le 15e arrondissement, montrent des camions déversant un liquide blanchâtre directement dans la Seine. 
 
Une vidéo en février 
 
Et ce n’est pas la première fois que le cimentier est mis en cause. En février 2020, avec le soutien de riverains excédés, des militants écologistes de l’association Extinction Rebellion avaient occupé le site de Lafarge à Port Javel, comme celui de son voisin Cemex.
 
L’opération baptisée « Fin de chantiers » dénonçait l’impact du BTP dans le réchauffement climatique et se voulait donc généraliste. Néanmoins, une vidéo présentant une vidange de cuves dont XR annonçait qu’elle se déversait directement dans la Seine avait poussé Lafarge à publier un communiqué.
 
Les sites seront contrôlés 
 
Le groupe assurait alors - et assure toujours - que « les eaux de nettoyage des installations sont totalement confinées et recyclées sur le site ». 
 
« Aucun déversement d’eau sale contenant du ciment n’est possible dans la Seine, ce point est attesté par les inspections régulières que mènent les services de l’Etat sur notre site »
 
L’Etat, justement, s’en mêle. La ministre de la Transition écologique a tapé du poing sur la table mercredi, parlant sur Twitter "d’actes intolérables". Barbara Pompili a annoncé une « opération de contrôle de l’ensemble des installations du groupe Lafarge qui bordent la Seine en Ile-de-France ». 
 

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


Des riverains de Port Javel accusent le cimentier de polluer la Seine

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-