Cabas et sacs réutilisables: une idée à recycler ou à jeter?

Cabas et sacs réutilisables: une idée à recycler ou à jeter?

Publié le 20/12/2019 à 10:42 - Mise à jour le 27/12/2019 à 09:01
DR
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

Pour éviter de polluer la planète avec les dizaines de sacs en plastique jetable utilisés lors de chaque visite au supermarché, ceux-ci  ont été remplacés par des cabas ou sacs en plastique plus résistants et donc réutilisables. Dans les faits, il sont souvent aussitôt jetés. Très mauvaise nouvelle pour l'environnement. 

Les supermarchés vendent ces sacs réutilisablesà côté des caisses, ce qui permet d’arrondir la note des courses en sortant du magasin. Bien que plus solides pour être utilisés plusieurs fois, ces sacs plus épais, bien moins biodégradables nécessitent plus de plastique pour être fabriqués, et très souvent jamais réutilisés. Une vraie trahison.

Un nouveau réflexe à réapprendre: prendre son sac avant d'aller faire ses courses

Les plastiques, issus en large partie de la production pétrolière, sont responsables notamment de la pollution des océans, où plus de 700 espèces aquatiques sont impactées par les sacs en plastique et leurs micro particules. Pour cette raison, l’Union Européenne a banni les sacs jetables ou à usage unique (d'une épaisseur inférieure à 50 microns) pour les remplacer par des sacs réutilisables. Ces sacs, d’une épaisseur supérieure à 50 microns, contiennent en réalité plus de plastique, et la plupart du temps, il ne sont utilisés qu’une fois: les particuliers les accumulent chez eux, mais ils les oublient au moment de faire leurs courses, et finissent donc par en racheter plusieurs.

 

À lire aussi: Les pailles recyclables de MacDonald's ne le seraient pas
 

Qui réutilise ses sacs et cabas en plastique?

Selon un rapport publié au Royaume Uni par l'Environmental Investigation Agency et Greenpeace, il est clair que les consommateurs achètent plusieurs cabas réutilisables tout au long de l'année. L’enquête, menée auprès de 10 plateformes de grande distribution, dévoile que 1,5 milliard de sacs plastiques réutilisables ont été vendus depuis le début de l'année au Royaume Uni. Cela correspond à 54 sacs par ménage, uniquement pour l’année 2019! Les consommateurs ont donc pris l’habitude de les acheter régulièrement au lieu de les réutiliser. C’est donc un échec patent des politiques de réduction de la consommation de plastique.

Dans certains magasins, la tendance serait même à la hausse. Dans une chaîne de magasins de produits surgelés, les ventes de cabas réutilisables sont 10 fois plus importante que l'année dernière.
Juliet Phillips de l'EIA a confié au journal britannique The Guardian, sa stupéfaction de voir à quel point les campagnes de sensibilisation n’ont pas été efficaces: "Il est choquant de voir que malgré une sensibilisation sans précédent à la crise de la pollution, la quantité de plastique à usage unique utilisée par les plus grands supermarchés du Royaume-Uni a en fait augmenté”.

Pour Fiona Nicholls, militante de Greenpeace UK et auteur du rapport, une des solutions serait d’arrêter d’oublier ces sacs chez soi. La vente de gros sacs en plastique devrait être interdite en caisse, pour que les clients soient obligés d’apporter leur propres sacs: "pour faire les courses, on doit impérativement penser à amener nos sacs, tout comme on pense toujours à amener avec nous nos téléphones portables."

Les sacs plastique ne sont pas les seuls produits à bannir

En France, la distribution des sacs plastiques a été interdite en 2016. Mais ils sont loin d’être  les seuls produits polluants. L’ensemble de produits en plastique à usage unique représente 70 % des déchets marins. 25 millions de tonnes de déchets en plastique sont produites chaque année dans l’Union européenne (UE), dont un quart seulement est recyclé. Pour mettre fin à ce problème, en mars dernier, une directive européenne limite la mise sur le marché de certains produits en plastique: assiettes, couverts, Coton-Tiges, pailles, touillettes à boisson, tiges de ballons de baudruche…

Tous ces produits à usage unique, déjà interdits dans certains pays, seront interdits dans l’UE début 2021 au plus tard. En France, l’Assemblée nationale a voté le 10 décembre la fin du plastique à usage unique d’ici à 2040. Il reste donc encore 20 ans d’efforts individuels pour ne pas gaspiller du plastique et ne pas oublier son sac de courses à la maison!

À lire aussi: Elle est jolie mais pas recyclable: la nouvelle bouteille de lait des supermarchés

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


L’ensemble de produits en plastique à usage unique représente 70 % des déchets marins

Fil d'actualités Société