Les éoliennes flottantes ont le vent en poupe

Les éoliennes flottantes ont le vent en poupe

Publié le 21/01/2020 à 10:36 - Mise à jour à 13:08
DR
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A
Le projet de ferme pilote d’éoliennes flottantes avance vers une mise en fonction en 2022 à 16 kilomètres au large des côtes occitanes. De belles perspectives s'ouvrent pour de ce type de production d'énergie. Au grand dam des amoureux de la mer.
 
C'est déjà un succès: le projet de ferme d’éoliennes flottantes dans le Golfe du Lion n'aura pas de problème d'argent. Une campagne de financement participatif a dû être interrompue plus vite que prévu, fin décembre. Elle avait atteint un million d’euros, le plafond fixé, deux mois  à peine après son lancement.
 
 
Trois éoliennes pour 2022
 
Pour le porteur du projet, EFGL – Eoliennes Flottantes du Golfe du Lion, qui soulignent que 600 000€ ont été investis dans la seule région Occitanie, «les habitants ont montré, encore une fois, leur fort intérêt pour ce type d’investissement dans les projets d’énergies renouvelables, qui donnent du sens à l’épargne, en contribuant à la transition énergétique». 
 
Les sommes récoltées seront consacrées à une campagne de mesure du vent, qui s’achèvera à la fin de l’été. Le projet de ferme pilote devrait lui se concrétiser au premier semestre 2022, par l’installation de trois éoliennes de 10 MW au large de Barcarès et de Leucate. Selon EFGL, ces éoliennes, assemblées sur des structures flottantes en acier, devraient couvrir les besoins annuels en électricité de 50 000 habitants du littoral, au moins. 
 
Les perspectives de l’éolien flottant 
 
La particularité du projet du Golfe du Lion est qu’il repose sur des éoliennes flottantes et non « posées » - qui limitent les possibilités à un profondeur de 50 mètres maximum. Cette technologie  autorise un déploiement au-dessus de fonds marins allant jusqu’à 300 mètres de profondeur. Les éoliennes sont maintenues par des flotteurs disposés sur une base, laquelle est reliée au fond par des lignes d’ancrage. Outre la multiplication des emplacements, les éoliennes flottantes permettent d’éviter la pollution visuelle, vue des côtes en tous cas.
 
En 2016, quatre projets de fermes pilotes ont été retenus par le gouvernement, trois en Méditerranée et un en Bretagne. En attendant, c’est Floatgen qui ouvre le bal, avec succès. La première éolienne flottante française, mise en service en septembre 2018 au large du Croisic, en Bretagne, a produit 6 GWh en 2019. 
 

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Chaque éolienne repose sur une structure en acier

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-