Les Français de moins en moins concernés par l'écologie

Les Français de moins en moins concernés par l'écologie

Publié le :

Lundi 01 Juin 2015 - 15:55

Mise à jour :

Lundi 01 Juin 2015 - 16:14
Si le gouvernement semble désormais concerné par les problèmes écologiques, une partie des Français semblent s'en désintéresser totalement. Selon un sondage publié ce lundi, un quart de nos concitoyens ne se sentent pas concernés par l'environnement, un chiffre en nette hausse.
©Aurélien Catinon/Flickr
PARTAGER :
-A +A

A six mois de la conférence sur le climat (COP 21) qui aura lieu en décembre prochain à Paris, un sondage réalisé par la société de services en développement durable GreenFlex en partenariat avec l'Ademe (l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), vient de faire le point sur le rapport qu'ont les Français avec l'environnement. Et les résultats, rendus publics ce lundi, ne sont pas très encourageants. Ainsi, près d'un quart des Français se désintéressent des problématiques liées à l'environnement, un chiffre en nette hausse sur un an.

Dans le détail, Ils sont 23,7 % à se dire désengagés face aux problématiques écologiques, contre 15 % l'année précédente. Alors que la loi sur la transition énergétique portée par la ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, a été adoptée par l’Assemblée le 26 mai, seul un cinquième des personnes interrogées (19,6 %) sont "très soucieuses des problèmes liés à l'environnement". Plus inquiétant encore: presque autant de sondés considèrent qu’une action en faveur de l’environnement n’est intéressante qui si elle leur fait gagner de l’argent.

Preuve de ce désengagement progressif: de moins en moins de Français se disent prêts à faire des sacrifices dans leur vie quotidienne pour protéger la planète. Là encore, les chiffres sont en baisse. Ils étaient 56,9% en 2010, 44,5% en 2014 et 41,2% cette année.

Ce sondage met également en lumière le profil des personnes désengagées. Les rétractés seraient ainsi pour la plupart des hommes (64%) qui seraient surreprésentés chez les chômeurs et les populations modestes.

Si les Français boudent de plus en plus l'écologie, le gouvernement, lui, semble d'avantage concerné par les problèmes environnementaux et se prépare notamment à accueillir en décembre prochain, la conférence sur le climat dans le but de comprendre et trouver des solutions au problème du changement climatique. L'objectif: limiter la hausse de la température globale à 2 degrés.

 

 

Près d'un quart des Français se désintéressent des problématiques liées à l'environnement, selon un sondage publié ce lundi.


Commentaires

-