Météo: Evelyne Dhéliat présente la météo du… 18 août 2050

Coup de chaud

Météo: Evelyne Dhéliat présente la météo du… 18 août 2050

Publié le :

Samedi 06 Décembre 2014 - 16:53

Mise à jour :

Dimanche 07 Décembre 2014 - 15:48
L'Organisation météorologique mondiale a diffusé vendredi 5 un bulletin météo fictif de 2050, présenté par Évelyne Dhéliat. L'objectif? Alerter l'opinion publique.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :
-A +A

À la vue de ce bulletin météo, il y avait de quoi être étonner: "43 degrés à Nîmes", "38 degrés à Lille" et "41 degrés à Strasbourg". C'est ce qu'annonce la célèbre présentatrice météo de TF1, Évelyne Dhéliat, dans un bulletin météo fictif du 18 août 2050. "Regardez cette masse d'air extrêmement chaud qui englobe toute l'Europe", déclare-t-elle dans la vidéo publiée début décembre.

L’objectif de cette mascarade? Sensibiliser le grand public sur les conséquences qu’engendre le réchauffement climatique dans le monde. L'Organisation météorologique mondiale (OMM) a demandé aux présentateurs météo du monde entier de jouer le jeu, en marge de la conférence sur le climat qui se tient depuis lundi à Lima (Pérou).

Si ces bulletins présentés dans les différents pays sont évidemment  des prévsions, ils sont néanmoins "fondés sur les éléments scientifiques les plus récents et brossent un tableau très convaincant de ce que notre quotidien pourrait être si la température était plus élevée à l'échelle du globeestime l'OMM

Eveline Dhéliat a expliqué que ces températures exceptionnelles ont déjà été enregistrées lors de la canicule de 2003. Mais ce n'est pas tout. "Selon les scientifiques, ce phénomène risque désormais de se reproduire un été sur quatre ", a précisé la présentatrice météo française. 


En France, où se déroulera la prochaine conférence sur le climat, le Quai d'Orsay a déjà réagi à cette "météo du futur" sur le compte Twitter du ministère des Affaires étrangères.

(voir ci-dessous la vidéo du bulletin météo du 18 août 2050)

 

Les températures caniculaires du bulletin météo fantaisiste d'Evelyne Dhéliat.

Commentaires

-