Pyrénées: un randonneur poursuivi par une ourse

Pyrénées: un randonneur poursuivi par une ourse

Publié le :

Dimanche 16 Juin 2019 - 17:54

Mise à jour :

Dimanche 16 Juin 2019 - 17:54
© RAYMOND ROIG / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un jeune homme s'est retrouvé nez à nez avec une ourse avant d'être poursuivi par l'animal, mercredi 12 dans l'Ariège. Il a témoigné et expliqué qu'il avait eu "la peur de (sa) vie".

Un jeune randonneur a eu "la peur de (sa) vie" mercredi lorsqu'il est tombé nez à nez avec une ourse lors d'une balade dans les Pyrénées, dans le département de l'Ariège.

Nicolas Arrègle, 25 ans, était en train de se promener sur un chemin de randonnée du Haut-Couseran, le GR10.

"Je suis parti en Ariège, parce que c’est un coin que je ne connaissais pas et que je voulais découvrir. Cela faisait une heure que je marchais, j’étais à environ 800 mètres d’altitude, en route pour le sommet. Il y a environ 2h30 de montée", a-t-il expliqué à Actu Toulouse.

A voir aussi: Pyrénées: les deux petits ours de Sorita auraient été tués

Mais c'est à ce moment qu'il a aperçu un ourson au bord d'une rivière. "Puis, quasiment dans la seconde, j’ai vu sa mère. Soudain, elle était en train de courir droit sur moi, de me charger!", s'est souvenu le saisonnier passionné de randonnée.

Il s'est alors échappé en criant et courant. Mais l'ourse le suivait et gagnait peu à peu du terrain sur lui. "Ça court beaucoup plus vite qu’un homme! Elle m’a poursuivi jusqu’à ce qu’il n’y ait plus que 15 ou 20 mètres entre elle et moi".

C'est alors qu'il a eu l'idée d'arracher une branche à un arbre dont il s'est servi pour effrayer l'animal. Le stratagème a fonctionné puisque l'ourse a alors arrêté de le suivre.

Terrorisé, le jeune a tout de même continué à courir durant une vingtaine de minutes, le temps de rejoindre sa voiture.

Arrivé au village d'Arrette, il a alerté la gendarmerie et l'Office national de la chasse et de la faune sauvage. "Ils ont pris ma déposition, m’ont dit que j’avais eu de la chance, et que j‘aurais dû faire du bruit et ne pas courir, mais repartir calmement. Sauf que quand on se fait charger, on ne pense pas à ça, on déguerpit", a expliqué Nicolas Arrègle.

La maire du village a quant à elle alerté Emmanuel Macron pointant du doigt la "cohabitation imposée entre les ours et les hommes" et demandant l'arrêt de la réintégration des ours dans les Pyrénées.

L'édile a en effet expliqué craindre pour la sécurité des randonneurs et notamment des familles: les faits sont survenus sur un chemin très emprunté et facile d'accès.

"Je vous laisse imaginer une même confrontation avec une famille, accompagnée d’enfants, qui n’aurait pas eu la possibilité physique de se sauver aussi rapidement avec l’ourse sur les talons", écrivait-elle vendredi dans une lettre au président.

A lire aussi:

Première attaque en France d'une ourse lâchée en octobre

Un jeune randonneur a été poursuivi par une ourse dans les Pyrénées. (Illustration)

Commentaires

-