Réchauffement climatique: l'année 2016 devrait battre un nouveau record de température

Réchauffement climatique: l'année 2016 devrait battre un nouveau record de température

Publié le :

Lundi 14 Novembre 2016 - 16:37

Mise à jour :

Lundi 14 Novembre 2016 - 16:58
©Capture d'écran YouTube/NASA
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'Organisation météorologique mondiale (OMM) a publié ce lundi une étude sur l'état du climat terrestre. La température moyenne en 2016 devrait dépasser de 1,2°C celle de l'ère pré-industrielle, de nouveaux records sont attendus.

L'année 2016 devrait battre de nouveaux records de température. C'est ce qu'a annoncé l'Organisation météorologique mondiale (OMM), dans un rapport publié ce lundi 14. Selon les données provisoires, la température en 2016 devrait être supérieure de 1,2°C à celle de l'ère préindustrielle (le XIXe siècle).

"Comme chaque année, les records continuent de pleuvoir. (L'année)2015 était exceptionnellement chaude, mais tout indique que 2016 le sera encore plus", a déclaré le Secrétaire générale de l'OMM.

Les premiers mois de l'année, la température a fortement augmenté en raison de l'épisode El Niño de 2015-2016. Selon l'OMM "tout semble indiquer que 2016 sera l'année la plus chaude". "Si cela se confirmait, alors le XXIe siècle compterait 16 des 17 années les plus chaudes constatées depuis le début des relevés ", en 1880 (l'autre étant 1998).

La déclaration sur l'état du climat a été publiée en marge de la COP 22 qui se tient actuellement à Marrakech, afin que les débats puissent reposer sur des données précises. La version finale paraîtra en 2017.

Plus de 190 pays se sont réunis à Marrakech depuis le 7 novembre pour tenter d'avancer dans la mise en œuvre de l'Accord de Paris. Il s'agit de définir des outils de mise en œuvre des engagements pris, afin de limiter le réchauffement climatique à moins de 2 degrés, et d'éviter un basculement climatique dangereux.

Mise à part la température mondiale, d'autres indicateurs du changement climatique montrent des valeurs records. C'est le cas de la concentration de gaz à effet de serre qui est en augmentation. La fonte des glaces du Groenland a été "très marquée", et "a débuté particulièrement tôt" cette année.

L'élévation des températures océaniques a entraîné un phénomène de blanchissement des coraux, et bouleversé les écosystèmes marins. "Dans certaines parties de la Grande barrière, jusqu'à 50% des coraux sont morts", a informé l'OMM.

De nombreux phénomènes météorologiques ont eu des puissants impacts en 2016, et causé des incidences majeures. Le plus meurtrier était l'ouragan Matthew

 

L'élévation des températures océaniques a entraîné un phénomène de blanchissement des coraux, et bouleversé les écosystèmes marins.

Commentaires

-