Réchauffement climatique : le niveau des océans montera d’1,10 m d’ici 2100 selon le GIEC

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Réchauffement climatique : le niveau des océans montera d’1,10 m d’ici 2100 selon le GIEC

Publié le 26/09/2019 à 17:21 - Mise à jour à 17:39
Dominique FAGET / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir rédaction - X.A

-A +A

Le GIEC revoit ses prévisions à la hausse et alarme : le niveau des océans pourrait monter d’1,10 mètre d’ici la fin du siècle si la réaction de l’humanité n’est pas immédiate et d’envergure.

Selon le dernier rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat rendu public ce mercredi 25 septembre, l’océan se réchauffe deux fois plus vite qu’au XXe siècle : la fonte des glaces de l’Arctique et de l’Antarctique fait désormais monter le niveau de la mer de 3,6 millimètres par an, contre 0,7 mm en moyenne au siècle dernier. Conséquence : les eaux s’acidifient et produisent de moins en moins d’oxygène et de poissons.

Concrètement, quelles conséquences cette augmentation du niveau de la mer aura en France et dans le monde ? Selon les experts du GIEC, vers 2050, plus d’un milliard de personnes vivront dans des zones très vulnérables : inondations et évènements climatiques extrêmes seront amplifiés par la montée du niveau de la mer et par le dérèglement climatique.

 

Lire aussi réchauffement climatique, activité humaines: les dangers qui menacent l'ours polaire

 

Les projections du nouveau paysage terrestre ne sont pas totalement fiables

De nombreuses cartes permettent d’identifier les terres directement menacées. Elles ne sont cependant pas d’une grande fiabilité : d’abord parce qu’elles se basent sur une cartographie du relief terrestre (réalisé par la NASA) qui ne tient pas seulement compte du niveau des sols mais également de celui des habitations et de la cime des arbres. Ensuite parce que si le niveau des océans augmente, l’homme pourra éventuellement aménager les territoires pour contenir les eaux (à l’aide de digues, de canaux et de polders notamment). Des protections qui pourraient réduire de 100 à 1000 fois les risques d’inondation, précise le rapport du GIEC. A condition toutefois d’investir plusieurs dizaines voire centaines de milliards de dollars chaque année…

 

Lire aussi Changement climatique : Gret Thunberg porte plainte au nom des enfants

Auteur(s): France-Soir rédaction - X.A


PARTAGER CET ARTICLE :


Selon le dernier rapport du Giec, publié mercredi, la hausse du niveau de la mer pourrait atteindre 1,10 mètre en 2100

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-