Environnement: un iceberg de 5.800 km2 s'est détaché de l'Antarctique (vidéo)

Environnement: un iceberg de 5.800 km2 s'est détaché de l'Antarctique (vidéo)

Publié le :

Mercredi 12 Juillet 2017 - 12:48

Mise à jour :

Mercredi 12 Juillet 2017 - 13:08
Surveillé par des scientifiques britanniques depuis plusieurs années, un iceberg géant de 200km de long et 350 mètres de haut s'est complètement détaché de l'Antarctique ce mercredi. Une conséquence désastreuse du réchauffement climatique et aussi un danger pour la circulation maritime.
© TORSTEN BLACKWOOD / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

C'est un record. Triste, alarmant, mais un record quand même. Un iceberg de 5.800 km2, gros comme 55 fois la ville de Paris ou deux fois le Luxembourg, s'est détaché ce mercredi 12 de l'Antarctique. Cela n'avait jamais été vu avant.

Des scientifiques gallois du Project Midas surveillaient cette énorme parcelle de glace depuis 2011. Ils avaient déjà tiré plusieurs fois la sonnette d'alarme à ce sujet, mais début juin, ils ont signalé que la rupture totale entre cet iceberg et Larsen C, une barrière de glace de l'Antarctique, était imminente.

Cet iceberg, qui pèse mille milliards de tonnes, mesure 200km de long et 350 mètres de haut, représente plus de 10% de tout Larsen C. Ce drame environnemental, conséquence de l'accélération du réchauffement climatique, risque de déstabiliser toute la structure glacière à laquelle l'iceberg était jusqu'à présent attaché.

Le niveau des océans n'en sera pas impacté puisque ce gros morceau de glace flottait déjà sur l'eau. Mais la direction qu'il va prendre pourrait causer des dégâts et représenter un danger pour la circulation maritime.

"Cet iceberg est un des plus grands jamais vus, et son évolution est difficile à prédire. Il restera peut-être en un seul morceau, mais se morcèlera plus probablement en plusieurs fragments. Une partie de cette glace restera peut-être dans la zone pour des décennies, et des morceaux dériveront peut-être vers le Nord" a expliqué Adrian Luckman, l'un des scientifiques dirigeant le projet.

Si un tel détachement est inédit, il rappelle cependant deux précédents: la fragilisation, en 1995 et 2002, de deux autres parcelles, Larsen A et Larsen B. Si Larcen C venait dans un futur plus ou moins proche à se désintégrer totalement, cela pourrait engendrer une augmentation de toutes les mers du monde de plus de 10cm.

L'iceberg qui s'est détaché de l'Antarctique pèse mille milliards de tonnes, mesure 200km de long et 350 mètres de haut.


Commentaires

-