Requin marteau mort: Sea Shepherd porte plainte contre Nausicaà

Requin marteau mort: Sea Shepherd porte plainte contre Nausicaà

Publié le :

Mardi 30 Avril 2019 - 19:59

Mise à jour :

Mardi 30 Avril 2019 - 20:01
©Nausicaa/Facebook
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

L'ONG Sea Shepherd a annoncé lundi déposer plainte contre Nausicaa notamment pour "sévices graves" suite à la mort d'un requin marteau des suites d'une infection. Depuis 2011, 30 de ces animaux sont morts dans l'aquarium de Boulogne-sur-Mer.

Jeudi, le Centre national de la mer de Boulogne-sur-Mer, plus connu sous le nom de Nausicaà, annonçait la mort de son dernier requin marteau. Lundi, l'ONG de protection des océans Sea Shepherd a annoncé porter plainte contre l'aquarium pour "sévices graves et non-respect de la réglementation sur la détention des animaux sauvages en captivité, ayant entraîné la mort". Elle pointe notamment le fait qu'il s'agit du trentième décès d'un de ces animaux dans le centre.

Vingt requins marteau avaient en effet été capturés pour Nausicaà au large de l'Australie en 2011, encore très jeunes afin de minimiser l'impact sur la population totale. La quasi-totalité d'entre eux n'aurait statistiquement jamais atteint l'âge adulte dans la nature. Une dizaine d'autres les avaient ensuite rejoints.

Voir: Boulogne-sur-mer - tous les requins-marteaux sont morts à Nausicaà

"Pourquoi, après l'échec retentissant de 2011, l'aquarium de Boulogne-sur Mer a-t-il persisté à vouloir exhiber ces animaux fragiles, menacés et dont la longévité dans leur milieu naturel excède de loin celle d'une vie captive?" interroge l'ONG, donnant dans la foulée sa réponse: "Seul l'appât du gain, couplé à une incompétence et une irresponsabilité flagrantes peuvent expliquer cette hécatombe".

"La présence du requin marteau à Nausicaà avait pour mission de sensibiliser nos visiteurs à la beauté et à la fragilité de cet animal", avait fait savoir le centre dès l'annonce de la mort de l'animal, mais Sea Shepherd y voit un "alibi de la protection pour justifier une exploitation commerciale".

Le décès de l'animal est dû à une infection causée par un champignon qui envahit toutes les voies internes du requin. "Malgré toutes les précautions que l'on prend pour étudier la salinité, la densité, la température (de l'eau) et les autres paramètres, ce n'est peut-être pas assez. Il faut que l'on progresse encore sur le milieu que l'on peut donner à ces animaux", a fait savoir le directeur de Nausicaà. Le centre ne renonce pas à prélever de nouveaux spécimens. "Si on veut faire progresser la connaissance, il faut pouvoir observer ces animaux 24 heures sur 24", explique le directeur.

Lire aussi:

Antibes: Marineland visé par une plainte pour cruauté envers une orque

Environ 1.200 dauphins échoués sur la côte atlantique durant l'hiver

Phoques décapités: Sea Shepherd offre 10.000 euros pour retrouver les coupables

Le dernier des 30 requins marteau de Nausicaà est mort jeudi.

Commentaires

-