Sécheresse: des restrictions d'eau étendues à 60 départements

Canicule

Sécheresse: des restrictions d'eau étendues à 60 départements

Publié le :

Vendredi 24 Juillet 2015 - 16:46

Mise à jour :

Vendredi 24 Juillet 2015 - 16:56
Conséquence directe de la canicule, 60 départements sont soumis à des restrictions d'eau. Agriculteurs et particuliers sont touchés.
©Jenny Downing/Flickr
PARTAGER :
-A +A

L'utilisation d'eau est désormais limitée dans 60 départements, suite aux fortes chaleurs enregistrées ces dernières semaines mais surtout au manque de précipitations (traduit par le niveau du déficit pluviométrique record de 83%). Les départements des régions Pays de la Loire, Poitou-Charentes, Aquitaine, Centre, Bourgogne, Auvergne et Rhône-Alpes (sauf l’Ain) sont touchés, selon la carte du ministère de l'Ecologie.

Ces restrictions d'eau concernent les bassins versants (cours d'eau, lacs) et non les nappes phréatiques pour le moment. Malgré les quelques pluies attendues la semaine prochaine, le nombre de départements en alerte risque d'augmenter, annonce le ministère de l'Ecologie qui ne s'attend pas a une amélioration de la situation.

Il existe différents niveaux d'alerte: "vigilance", "alerte", "alerte renforcée" et "crise", que sont chargés de mettre en place les préfets localement. Pour le moment sur 60 départements, 28 ont atteint le niveau de "crise", qui interdit les prélèvements d'eau par les particuliers mais aussi par les professionnels. 11 autres sont en "alerte renforcée" impliquant une réduction d'au moins 50% des prélèvements à des fins agricoles.

Les agriculteurs et les éleveurs, déjà touchés par la crise économique, sont inquiets. Julien Derori, président des Jeunes agriculteurs de Haute-Loire, a expliqué ses craintes sur France Info: "Avec la sécheresse, les stocks d'hiver sont entamés. Aujourd'hui, nos coûts de production ne sont pas couverts par la vente de nos produits. Et en plus ils vont être augmentés par la sécheresse parce que l'on va devoir acheter du fourrage".  

La sécheresse implique aussi un risque d'incendie élevé, à surveiller de près.

 

Les fortes chaleurs des dernières semaines obligent à des restrictions d'eau dans 60 départements.

Commentaires

-