Sibérie : comment des cratères géants se forment à cause du réchauffement climatique

Sibérie : comment des cratères géants se forment à cause du réchauffement climatique

Publié le 08/09/2020 à 12:42 - Mise à jour à 12:46
Vasily Bogoyavlensky
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

De nouveaux cratères géants ont été découverts en Sibérie, portant à 17 leur nombre depuis l'apparition du premier en 2014. Leur formation imprévisible interroge les scientifiques qui pensent qu'elle est liée au réchauffement climatique.

Le phénomène est connu depuis 2014 : dans la plaine de la péninsule de Yamal, où le sol est gelé en permanence, d’immenses cratères se forment de manière tout à fait imprévisible. Au départ inexpliqués, ces manifestations géologiques très récentes étaient, selon certains, le résultats de l’atterrissage d’une météorite ou d’essais militaires. Mais pour les scientifiques qui les étudient, ces formations étranges ont une autre origine : le réchauffement climatique.

Le réchauffement du méthane engendrerait ces explosions
Le permafrost, ce sol gelé en permanence, renferme notamment des hydrates de méthane. Si les températures augmentent particulièrement, ce composé chimique se transforme en gaz et, remontant dans les couches supérieures du permafrost, s’en libère par des rejets lents. C’est lorsque les quantités de gaz sont trop importantes que les cratères se formeraient : sous la pression, le sol explose littéralement. Et se forment alors des trous parfaitement cylindriques.

Le premier cratère, découvert en 2014, profond de 35 mètres et d’un diamètre de 40 mètres, est désormais presque entièrement rempli d’eau. Depuis, 16 autres cratères ont été découverts. Certains sont profonds d’une cinquantaine de mètres, explique les chercheurs du Centre de l’exploration de l’Arctique. Et au-delà de leur caractère spectaculaire, ils sont les témoins d’un réchauffement climatique qui s’accélère. Car l’on est face à un cercle vicieux : si le méthane se libère sous l’effet du réchauffement climatique, il contribuerait aussi à celui-ci. Ces dernières années, la Sibérie, comme le reste du globe a connu des étés particulièrement chauds.

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


Ces cratères ont été découverts par des chasseurs et les passagers d'un hélicoptère

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-