Pollution: un plongeur se filme dans un océan de déchets plastiques (vidéo)

A Bali

Pollution: un plongeur se filme dans un océan de déchets plastiques (vidéo)

Publié le :

Mardi 06 Mars 2018 - 18:47

Mise à jour :

Mardi 06 Mars 2018 - 18:59
A Bali, un Britannique nommé Rich Horner a publié le 3 mars dernier une vidéo dans laquelle il se filme en pleine séance de plongée au milieu d'un océan de déchets. On y voit du plastique, du plastique et encore du plastique.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Ce n'est pas joli à voir. A Bali, un Britannique nommé Rich Horner a publié le 3 mars dernier une vidéo dans laquelle il se filme en pleine séance de plongée au milieu d'un océan de déchets. "Le joli cadeau que les courants océaniques ont apporté: Des méduses, du plancton, des feuilles et des branches (...) Oh, et aussi du plastique", a-t-il écrit sur son compte Facebook décrivant avec stupéfaction ce qu'il avait vu lors de sa petite escapade: "des sacs en plastique, des bouteilles en plastique, des gobelets en plastique… du plastique, du plastique, tellement de plastique!".

Il a ensuite expliqué que les déchets avaient totalement disparu le lendemain, rappelant toutefois qu'ils poursuivaient leur route et qu'ils ne s'étaient pas volatilisés mystérieusement: "Malheureusement, le plastique continue son voyage dans  l'océan indien, pour se séparer lentement en petits morceaux", a-t-il conclu.

Quatrième pays le plus peuplé au monde avec quelque 255 millions d'habitants, l'Indonésie (où se trouve Bali) est le deuxième producteur mondial de déchets marins après la Chine. Au total, 1,29 million de tonnes sont jetées chaque année en mer, un chiffre inquiétant qui a poussé le gouvernement à prendre les choses en main.  Il s'est engagé à réduire les déchets en plastique marins de 70% d'ici à 2025.

Lire aussi - En 15 ans, le Francilien a réduit ses déchets de 52 kg

En 2013, Sea Shepherd avait déjà tiré la sonnette d'alarme dans un post Facebook rappelant que plus d’un million d’oiseaux de mer et 100.000 animaux marins, dont des mammifères et des tortues, décédaient chaque année à cause de débris de plastique. "Nous pouvons tous contribuer à limiter l’usage, ou encore mieux, à ne plus utiliser du tout, des objets en plastique comme les sacs de supermarchés, les ballons gonflables, les pailles et les bouteilles en plastique", avait écrit l'association de défense de l'environnement sur le réseau social.

 

Au large de Bali, un plongeur s'est filmé dans un océan de déchets plastiques.

Commentaires

-