Végan ou végétarien et musulman au temps de l’Aïd el-Kébir.

Végan ou végétarien et musulman au temps de l’Aïd el-Kébir.

Publié le 29/07/2020 à 07:44 - Mise à jour à 09:44
MARTIN BUREAU / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Comment vivre l’Aïd el-Kébir quand on est végan ou végétarien ? La question se pose à l’occasion de cette fête, dont l’emblème reste aujourd’hui encore l’acte sacrificiel du mouton.

 

Temps fort dans l’année musulmane, l’Aïd El-Adha commémore le souvenir d’Ibrahim, acceptant de sacrifier son enfant à la demande de son Dieu. Souvent associée au sacrifice du mouton ou de l’agneau, cette fête musulmane constitue aussi un grand moment de convivialité et de partage dans la tradition musulmane, comme l’atteste sa qualification d’Aïd El-Kébir, la Grande Fête, en opposition à la petite fête (Aïd El-Séghir), qui marque la fin du mois du ramadan.

 

Vivre l’Aïd el-Kébir, quand on est végétarien ou végan

L’Aïd el-Kébir constitue cependant une « épreuve » pour les musulmans végans ou végétariens. On peut en effet vivre pleinement sa foi musulmane en optant pour un régime alimentaire alternatif, que ce soit le véganisme ou le végétarisme. Bien qu’il existe des controverses parmi les spécialistes du Coran, ce choix n’est pas incompatible avec la pratique religieuse.

Il en va de même au cours de cet Aïd El-Kébir, puisque le droit musulman lui-même autorise de remplacer le sacrifice du mouton par un don aux pauvres.  Les végétariens ou les végans trouveront dans les multiples accompagnements de la viande de mouton de quoi se sustenter et de participer à cette grande fête (salades, caviar d’aubergine, …).

En revanche, c’est l’ « ambiance sanguinolente » qui peut alors être difficile à supporter, tant l’acte sacrificiel occupe une place importante.

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


Vivre l'Aid el-kébir et le sacrifice du mouton quand on est végan !

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-