Xylella fastidiosa: la bactérie tueuse d'olives détectée en Corse

Premier cas signalé à Propriano

Xylella fastidiosa: la bactérie tueuse d'olives détectée en Corse

Publié le :

Jeudi 23 Juillet 2015 - 10:44

Mise à jour :

Jeudi 23 Juillet 2015 - 10:49
Un premier cas de Xylella fastidiosa, une bactérie tueuse d'arbres et de plantes –et notamment les oliviers– vient d'être signalé dans le sud de la Corse. Le préfet a annoncé des mesures pour éviter qu'elle se propage, comme dans le sud de l'Italie depuis 2013.
©Stew Dean
PARTAGER :
-A +A

Un premier cas de Xylella fastidiosa, une bactérie néfaste pour les oliviers notamment, a été détecté en Corse-du-Sud, a annoncé le préfet, qui a déclenché un plan d'urgence pour tenter d'éviter que la maladie ne se propage.

Ce "cas positif de Xylella fastidiosa" a été indentifié mercredi 22 "sur des plants de Polygale à feuille de myrte (Polygala myrtifolia) dans une zone commerciale de la commune de Propriano", dans le sud-est de la Corse, a annoncé le préfet dans un communiqué. Celui-ci "a immédiatement demandé à ce que les premières mesures du plan d'urgence soient mises en œuvre: arrachage des plantes concernées; désinsectisation de la zone; enquête épidémiologique".

C'est un prélèvement réalisé lundi 20 juillet par la Fédération régionale de défense contre les organismes nuisibles (FREDON) et transmis au laboratoire de référence de l'ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail), qui s'est révélé positif.

"La détection du végétal suspect a été opérée dans le cadre du renforcement des mesures mises en œuvre à l’initiative de l’Etat depuis 2014 afin de prévenir l’introduction de cet organisme nuisible", précise le préfet. Des mesures de prévention ont en effet été mises en place par le ministère de l'Agriculture, et renforcées en avril dernier notamment. "Ainsi, des prélèvements sont régulièrement effectués depuis le printemps 2014, qui, jusqu'alors, s’étaient révélés négatifs", ajoute le préfet.

Ce cas de Xylella fastidiosa est le deuxième signalé en France, après celui détecté le 15 avril sur un plant de caféier sur le marché en gros de Rungis, au sud de Paris. Il inquiète les producteur corses d’olives, mais aussi de clémentines et de châtaignes car la bactérie,  transportée par des insectes, peut attaquer de nombreux arbres et plantes (vigne, agrumes, prunus, café, avocat, luzerne, laurier rose, chêne, érable) situés sur l'île de Beauté.

Très présente en Amérique du Nord et en Amérique latine, la Xylella fastidiosa "était absente de l’Union européenne jusqu’à son importation en Italie en octobre 2013", selon le ministère de l'Agriculture. "Elle est pour l’instant cantonnée à la région des Pouilles (extrême sud de l’Italie)", elle a ravagé de nombreuses plantations d'oliviers.

 

Les producteurs corses d'olives sont inquiets.

Commentaires

-