Affaire Maëlys: les fausses cagnottes se multiplient, la famille alerte les donateurs

Affaire Maëlys: les fausses cagnottes se multiplient, la famille alerte les donateurs

Publié le :

Mardi 27 Février 2018 - 09:12

Mise à jour :

Mardi 27 Février 2018 - 09:21
Même si le corps de l'enfant a été retrouvé et que l'affaire Maëlys commence à s'éclaircir, la solidarité envers la famille ne se dément pas. Un élan qui pousse certaines personnes à se faire passer pour les parents, ou à se réclamer de ceux-ci, pour mettre en place des cagnottes douteuses. La famille sonne l'alarme.
© PHILIPPE DESMAZES / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Dès les débuts de l'affaire Maëlys, les escrocs ont profité de l'émotion suscitée par cette affaire pour tenter de se positionner et soustraire de l'argent aux particuliers prêts à aider financièrement Jennifer et Joachim, les parents de l'enfant disparue et retrouvée morte le 14 février.

Si une cagnotte en ligne avait rapidement été mise en ligne sur le site Leetchi.com, de manière tout à fait authentique, d'autres démarches similaires ont été lancées. Or, une membre de la famille de l'enfant tire le signal d'alarme. Ces initiatives en apparence louables ne sont pas issus de la famille. Certains sont peut-être des faux visant à soutirer à des particuliers un argent qui n'ira jamais aux parents de la petite dont les restes du corps ont été découverts sur la commune de Saint-Franc (Savoie), cinq mois et demi après sa disparition.

La tante de Maëlys, Séverine, très active sur les réseaux sociaux, a publié un message le 24 février indiquant qu'"il existe de nombreuses cagnottes sur leetchi concernant Maëlys. Sachez que nous ne sommes pas à l'origine de ces cagnottes, que la seule cagnotte officielle, est la première qui a été mise en place depuis le début de l'affaire par les collègues de promo de la maman de la petite". La tante précise qu'il existe donc des "personnes malveillantes" qui  "utilisent le prénom de Maëlys, notre nom de famille et l'horreur de ce crime pour se remplir les poches".

Lire aussi: Meurtre de Maëlys: Nordahl Lelandais refuse de parler, l'avocat des parents "ulcéré"

Dès septembre, alors que l'enfant avait disparu dans la nuit du 26 au 27 août, un premier escroc s'était fait passer pour la mère de Maëlys en demandant de l'argent aux internautes pour la soutenir dans cette épreuve.

Nordahl Lelandais a reconnu le 14 février être impliqué dans la mort de la petite fille de huit ans, assurant cependant que le décès est "accidentel". Il ne s'est pas exprimé sur les circonstances exactes dans lesquelles l'enfant est morte.

Plusieurs cagnottes non autorisées ont fleuri sur Internet.


Commentaires

-