Grenoble: le corps d'un médecin découvert au CHU, probablement un suicide

Grenoble: le corps d'un médecin découvert au CHU, probablement un suicide

Publié le :

Vendredi 03 Novembre 2017 - 07:11

Mise à jour :

Vendredi 03 Novembre 2017 - 07:16
©Swoan Parker/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un neurochirurgien pédiatrique de 36 ans a été retrouvé mort jeudi au CHU de Grenoble. Il se serait vraisemblablement suicidé en s'injectant différentes substances. Il aurait laissé une lettre évoquant des raisons personnelles.

Un médecin a été retrouvé mort au  CHU de Grenoble jeudi 2. Il aurait vraisemblablement mis fin à ses jours. C'est en début de matinée que le corps de ce neurochirurgien pédiatrique de 36 ans, a priori mort dans la nuit, a été découvert.

Dans un communiqué, l'hôpital a déploré les "circonstances tragiques" de la mort de ce "grand professionnel (...) très apprécié par l'ensemble des équipes et reconnu par les étudiants comme un excellent enseignant".

S'il faudra attendre les conclusions des investigations pour se prononcer, tout semble indiquer que le médecin s'est suicidé. Ce n'est d'ailleurs pas pour homicide mais pour recherche des causes de la mort que l'enquête a été ouverte. Une autopsie doit être pratiquée pour confirmer cette piste, mais deux éléments vont dans ce sens.

Une seringue a en effet été retrouvée sur place. Selon France Bleu qui révèle l'affaire, elle contenait du curare et de l'insuline. La première substance est un paralysant musculaire connu pour enduire les fléchettes des indiens d'Amazonie et utilisé comme anesthésiant, la seconde est une hormone qui peut provoquer une hypoglycémie sévère allant jusqu'au coma et à la mort.

Une longue lettre d'adieu aurait également été découverte, et bien que le suicide présumé ait eu lieu sur le lieu de travail de ce père de trois enfants, elle évoquerait des raisons personnelles. Une cellule psychologique a été mise en place au sein du CHU et une réunion du comité d'hygiène, sécurité et des conditions de travail (CHSCT) doit se tenir ce vendredi 3.

Le médecin aurait agi pour raison personnel.

Commentaires

-