Montereau-Fault-Yonne: un SDF retrouvé mort dans un couloir de l'hôpital après 2 jours d'errance

Montereau-Fault-Yonne: un SDF retrouvé mort dans un couloir de l'hôpital après 2 jours d'errance

Publié le :

Mardi 14 Novembre 2017 - 16:59

Mise à jour :

Mardi 14 Novembre 2017 - 17:05
Un sans domicile fixe de 53 ans a été retrouvé mort lundi dans un couloir de l'hôpital de Montereau-Fault-Yonne (Seine-et-Marne). Il avait été admis le samedi pour un problème de santé, sans être hospitalisé, et avait été aperçu le dimanche. Une enquête doit essayer de comprendre comment la victime s'est retrouvée dans cette situation.
©Gelebart/20Minutes/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un homme sans domicile fixe de 53 ans a été retrouvé mort lundi 13 dans un couloir isolé de l'hôpital de Montereau-Fault-Yonne dans le département de Seine-et-Marne. La victime avait été admise dans l'établissement deux jours plus tôt et si la piste des causes naturelles sont privilégiées, un certain flou règne sur l'affaire.

Tout commence samedi 11. L'homme, visiblement malade, se présente à l'hôpital et est pris en charge médicalement pour un problème en lien avec un diabète dont il souffre. Décrit par le procureur de la République comme d'une santé "précaire", il est soigné dans l'établissement, mais n'est pas hospitalisé. Le personnel soignant l'autorise cependant, étant SDF, de pouvoir passer la nuit dans la salle d'attente.

Le dimanche 12, le quinquagénaire est aperçu errant dans un couloir de l'hôpital, sans plus de détails. L'homme sera finalement retrouvé mort lundi 13, dans un autre couloir à l'écart des lieux de soins, à proximité de la cafétéria.

Une autopsie sera pratiquée pour confirmer les causes de la mort. Une enquête administrative, elle, devra essayer de comprendre comment l'homme a pu déambuler deux jours dans l'établissement avant de mourir dans un recoin isolé. La direction de l'hôpital a déjà expliqué qu'il n'était pas rare que des sans domicile fixe s'introduisent dans l'enceinte du centre hospitalier par les sous-sols où les couloirs à l'écart. Des personnels de sécurité sont d'ailleurs chargés d'effectuer des rondes pour éviter les intrusions les plus problématiques.

L'homme avait été pris en charge samedi.


Commentaires

-