Moselle: il poignarde à mort sa mère âgée et se tranche les veines

Moselle: il poignarde à mort sa mère âgée et se tranche les veines

Publié le :

Lundi 26 Février 2018 - 08:58

Mise à jour :

Lundi 26 Février 2018 - 09:09
Dimanche en fin d'après-midi, un homme est entré dans une maison de retraite pour personnes dépendantes et a poignardé sa mère avant de tenter de mettre fin à ses jours. Le meurtrier n'aurait pas supporté le placement de sa mère dans l'établissement.
© SEBASTIEN BOZON / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Il n'a pas supporté son placement, il l'a tuée. Dimanche 25 dans l'après-midi un homme a poignardé à mort sa propre mère en maison de retraite avant de tenter, sans succès, de se suicider.

Les faits se déroulent dans la commune de Behren-lès-Forbach dans le département de la Moselle. Selon France bleu, vers 17h, un homme âgé d'une cinquantaine d'années se rend dans l'EHPAD Pavillon du Soleil dans la chambre de sa mère, une femme âgée de 81 ans.

Là, selon les premiers éléments de l'enquête, il la tue de plusieurs coups de couteau. Immédiatement après ce meurtre, le quinquagénaire utilise le couteau pour se trancher les veines. Les secours parviendront malgré tout à le sauver. Il a été transporté dans un état grave à l'hôpital Mercy de Metz. Il était déjà trop tard pour l'octogénaire.

Les gendarmes rapidement intervenu ont commencé à faire la lumière sur le drame qui s'est joué derrière les murs de cet établissement dédié aux personnes âgées souffrant de dépendance et nécessitant un encadrement adapté. La malheureuse victime était placée depuis peu de temps dans l'établissement et il semblerait que son fils n'a pas supporté cette situation.

Lire aussi: Une mamie de 70 ans fabriquait du poison mortel dans sa maison de retraite 

Aucun élément n'a encore été communiqué concernant une audition du meurtrier, qui n'a probablement pas encore eu lieu eu égard de son état de santé.

Les salariés très choqués n'ont cependant pas arrêté le travail et on continué à soigner les patients pendant que les gendarmes, eux, relevaient les éléments là où gisaient le fils et sa mère.

L'homme a poignardé sa mère dans sa maison de retraite.


Commentaires

-