Roquebrune-Cap-Martin: un militaire de Sentinelle et six migrants blessés, dont un gravement, dans une intervention de police

Roquebrune-Cap-Martin: un militaire de Sentinelle et six migrants blessés, dont un gravement, dans une intervention de police

Publié le :

Mercredi 25 Octobre 2017 - 16:31

Mise à jour :

Mercredi 25 Octobre 2017 - 17:04
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Six migrants et un soldat de la force Sentinelle ont été blessés dans la nuit de mardi à mercredi lors d’une opération à Roquebrune-Cap-Martin. Tous ont fait une chute dans une zone très escarpés.

La simple mission d'observation qui devait être menée contre des passeurs a tournée au drame. Dans la nuit de mardi 24 à ce mercredi 25, six migrants ont été blessés, dont un gravement, ainsi qu'un militaire déployé dans le cadre de l'opération Sentinelle à Roquebrune-Cap-Martin dans les Alpes-Maritimes.

Selon les informations de France Bleu Azur, le soldat a glissé durant l'opération dans une zone particulièrement escarpée, avant de mener les interpellations, se blessant légèrement à la hanche. Le bruit de sa chute a provoqué un mouvement de panique parmi les migrants qui se trouvaient là. Une dizaine d'entre eux ont pris la fuite dans la nuit. "À la sortie du tunnel de la Coupière, dans le sens Italie-France, plusieurs migrants ont alors sauté, en contrebas de l'autoroute, dans une canalisation en béton qui draine les eaux usées et les eaux de pluie", précise France Info qui estime que les victimes ont au moins chuté de quatre mètres.

Une vingtaine de pompiers ont dû être mobilisés pour leur porter secours. "Parmi les migrants blessés, vraisemblablement originaires du Maroc et du Nigéria, quatre d'entre eux ont été transférés au centre hospitalier Pasteur à Nice pour diverses fractures, dont un en urgence absolue pour un traumatisme abdominal. Le dernier a été transféré au centre hospitalier La Palmosa", fait savoir de son côté La Provence. Le journal méridional souligne que le militaire a également été évacué vers le centre hospitalier de Menton en état d'urgence relative. Il est ressorti vers midi après avoir reçu des soins.

Selon l’association Roya Citoyenne qui a recensé 16 morts depuis 2015, les migrants prennent de plus en plus de risques "du fait de la présence des forces de l’ordre" à la frontière franco-italienne.

Une dizaine de migrants ont pris la fuite et 6 ont été blessés (image d'illustration).


Commentaires

-