Asnières: L'enseignante porte plainte pour agression sexuelle, les élèves bloquent le lycée

Attouchements

Asnières: L'enseignante porte plainte pour agression sexuelle, les élèves bloquent le lycée

Publié le :

Vendredi 01 Décembre 2017 - 09:04

Mise à jour :

Vendredi 01 Décembre 2017 - 09:14
Une enseignante du lycée Auguste-Renoir, à Asnières (Hauts-de-Seine) a déposé plainte contre cinq élèves pour agression sexuelle, pour des faits survenus fin novembre. En réaction, leurs camarades ont bloqué le lycée jeudi.
© JEAN AYISSI / AFP
PARTAGER :

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une plainte pour agression sexuelle a été déposée par une enseignante du lycée Auguste-Renoir, à Asnières (Hauts-de-Seine), contre cinq élèves. Elle accuse ceux-ci d'avoir commis des attouchements à son encontre en marge d'un exercice de confinement.

Selon l'enseignante, les faits se serraient déroulés le 23 novembre dernier. Elle était confiné dans le cadre de cette procédure visant à se préparer à un attentat avec une classe de 1ère STMG. Elle aurait menacé cinq élèves de faire un rapport sur leur comportement.

Lire aussi: Essonne - prison avec sursis pour les parents d'élève qui avaient agressé une enseignante

Ceux-ci auraient réagi en l'encerclant pour lui "mettre la pression", puis leurs actes auraient dégénéré en agression sexuelle.

La plainte a provoqué une forte mobilisation des lycéens pour défendre leurs camarades, certains n'hésitant pas à accuser la professeure de mentir purement et simplement. Jeudi 30 novembre, environ 200 élèves ont bloqué le lycée, contraignant à l'arrêt des cours pour l'après-midi, rapporte Le Parisien qui révèle l'affaire.

Lire aussi: Liaison avec une collégienne: l'enseignant condamné à 18 mois avec sursis

L'enquête ne fait que débuter et devra donc déterminer ce qu'il s'est réellement passé. Une autre procédure interne à l'établissement a également été déclenchée avec à la clé un éventuel conseil de discipline. Les collègues de la plaignante ont également prévu de parler à leurs élèves afin de leur expliquer ce qui constitue une agression sexuelle.

Ces faits sont punissables de sept ans de prison et 100.000 euros d'amende lorsqu'ils sont commis par plusieurs personnes agissant en qualité d'auteur ou de complice (source legifrance). Toutefois, les mineurs de plus de 13 ans ne peuvent en principe pas être condamné à plus de la moitié de la peine prévue pour un adulte (source service public).

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

Les élèves ont bloqué le lycée suite aux accusations d'agression sexuelle d'une enseignante.

Commentaires

-