11-Septembre: 16 ans après, la 1.641ème victime identifiée grâce aux progrès de la science

Encore des centaines de corps sans nom

11-Septembre: 16 ans après, la 1.641ème victime identifiée grâce aux progrès de la science

Publié le :

Mardi 08 Août 2017 - 18:05

Mise à jour :

Mardi 08 Août 2017 - 18:14
Seize ans après les attentats terroristes du 11 septembre 2001, durant lesquels plus de 2.700 personnes ont perdu la vie, le corps d'un homme tué dans l'effondrement des tours a pu être rendu à sa famille, après identification par son ADN. C'est la 1.641ème victime identifiée, la première depuis mars 2015, ce qui relance l'espoir pour des centaines de familles de pouvoir enfin faire leur deuil.
© DOUG KANTER / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le 11 septembre 2001, les attentats terroristes les plus meurtriers de l'histoire, commis par Al Qaïda, faisaient 2.753 victimes. La violence des explosions et des incendies après les crashs des avions sur les deux tours jumelles au Pentagone et en Pennsylvanie avait détruit des milliers de corps, ne laissant que des restes. Jusqu'en mars 2015, les autorités américaines avaient signalé que seules 1.640 victimes parmi les 2.753 avaient pu être identifiées. Mais selon un dernier bilan, confirmé par le Dr Barbara Sampson lundi 7 dans le New York Times, les restes du corps d'une 1.641e victime ont pu être restitués à sa famille grâce aux progrès qui ont été effectués depuis en matière d'extraction de l'ADN.

Il s'agit d'un homme qui se trouvait vraisemblablement dans une des deux tours ce matin-là. Mais la famille n'a pas voulu rendre publique son identité, souhaitant lui offrir des funérailles dans la plus stricte intimité.

Cette absence d'identification en plus de deux ans peut surprendre. Mais Barbara Sampson a assuré que les scientifiques n'ont jamais cessé de continuer leurs recherches, en extrayant et en testant des milliers d'échantillons ADN, en gardant espoir malgré ces années de résultats négatifs.

"Ce travail est vital parce qu'avec chaque nouvelle identification nous pouvons apporter des réponses à des familles affectées par une perte immense" a-t-elle déclaré.

Cette découverte relance l'espoir pour des milliers de familles de pouvoir un jour faire enfin le deuil et enterrer leurs proches disparus, comme a enfin pu l'être cette 1.641e victime. En 2014, les corps des victimes non-identifiées avaient été placés dans le Memorial du 11-Septembre. Les familles pouvaient venir s'y recueillir grâce à une salle adjacente.

Les attentats du 11-Septembre 2001 ont fait 2.753 victimes et, à ce jour, 1.641 corps ont été identifiés.

Commentaires

-