14 juillet: la Patrouille de France se trompe dans les couleurs du drapeau français (vidéo)

Boulette

14 juillet: la Patrouille de France se trompe dans les couleurs du drapeau français (vidéo)

Publié le :

Samedi 14 Juillet 2018 - 12:39

Mise à jour :

Samedi 14 Juillet 2018 - 12:42
Lors de l'ouverture du défilé du 14 juillet, c'est un drapeau pour le moins inhabituel qu'a dessiné la Patrouille de France dans le ciel parisien. Alors que la thèse de l'hommage a circulé sur les réseaux sociaux, il s'agissait bien d'une erreur.
© Ludovic MARIN / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Le moment est toujours très attendu. Dans le ciel parisien, au-dessus des Champs-Elysées et de l'Arc de Triomphe, les avions de la Patrouille de France ouvrent le défilé aérien en déployant les fumigènes aux couleurs françaises dans le ciel.

Cependant, alors que les neuf avions doivent en principe être par tiers aux couleurs françaises (trois bleus, trois blancs et trois rouges donc), le premier avion qui aurait dû être bleu a lâché un fumigène rouge.

Sur BFMTV qui diffusait le défilé, on évoque une erreur embarrassante.

Etait-ce le cas? Selon un tweet (retiré depuis) de précision d'une journaliste du Journal de l'Aviation, le fumigène rouge symboliserait le "sang versé" sous le drapeau français.

Alors, erreur ou hommage non annoncé mais bel et bien préparé? Le journaliste Vincent Michelon de LCI a finalement apporté la réponse sur son compte Twitter: ayant pu s'entretenir avec un porte-parole du Sirpa Air, il s'agissait bien… d'une erreur. Un problème qui n'a pas remis en cause la qualité du défilé mais qui promet une explication assez corsée dans la patrouille acrobatique officielle de l'Armée de l'air habituée à l'excellence et où chaque erreur peut coûter très cher. Heureusement, les conséquences de la "gaffe" du jour n'avaient qu'une portée esthétique.

La thèse du geste symbolique était crédible, le 14 juillet de cette année étant placé, notamment, sous le signe de l'hommage aux soldats morts ou blessés au service de la France. Emmanuel Macron avait d'ailleurs annoncé vendredi 13 lors d'un discours au ministère des Armées la création prochaine d'un mémorial pour les soldats décédés lors des opérations extérieures.

Ce n'est pas tout à fait le drapeau français qui s'est dessiné dans le ciel parisien.

Commentaires

-