A 16 ans, accusé d'avoir violé et tué une ado de 14 ans et couché avec son cadavre

A 16 ans, accusé d'avoir violé et tué une ado de 14 ans et couché avec son cadavre

Publié le :

Mardi 27 Novembre 2018 - 10:13

Mise à jour :

Mardi 27 Novembre 2018 - 10:23
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

L'affaire a ému le Royaume-Uni. Une adolescente de 14 ans a été violée et tuée en avril dernier près de Birmingham. Le procès du meurtrier présumé, âgé de 16 ans, a débuté lundi. Il est également accusé d'avoir "couché" avec le cadavre de la victime.

L'affaire est choquante en raison des faits mais aussi en raison du jeune âge de la victime et de l'accusé. C'est en effet un garçon de 16 ans qui est jugé depuis lundi 26 devant un tribunal de la région de Birmingham pour avoir violé puis tué une adolescente de 14 ans avant de profaner son cadavre par de nouveaux actes sexuels.

Les faits allégués sont survenus en avril dernier. Un passant avait découvert le corps de Viktorija dans un parc situé tout près du domicile de ses parents. C'est là qu'elle aurait été vue pour la dernière fois dans la soirée, deux jours avant la découverte du cadavre.  

Dans les jours qui ont suivi, le jeune suspect, dont l'identité est protégée par les lois britanniques, a été interpellé et mis en examen pour le meurtre, le viol et la profanation du cadavre de l'adolescente.

Voir: Maëlys : la famille crie sa colère contre Nordahl Lelandais et la justice

Selon l'autopsie réalisée, Viktorija a été sodomisée de force avant de succomber des suites d'un traumatisme à la tête. Elle a ensuite été violée à nouveau. Selon les premières déclarations du ministère public à l'ouverture du procès, l'ADN permettra de prouver la culpabilité du jeune homme. Celui-ci a plaidé non-coupable des trois chefs d'accusation. Le procès devrait durer deux semaines.

L'affaire a provoqué un vif émoi dans la région. Originaire de Lituanie, Viktorija a été décrite par ses parents comme "un petit ange qui donnait des couleurs et du sens à (leur) vie". De nombreux anonymes ont apporté leur soutien moral et matériel à la famille de la victime. Une Fondation Tori (diminutif de Viktorija), a été créée pour réunir des fonds afin d'aider ses proches.

Lire aussi:

Il tue le père, le petit garçon et pousse la mère au suicide après l'avoir violée

Viol filmé à Toulouse: deux innocents "lynchés" sur Internet portent plainte

Le tueur en série pédophile visait les enfants pauvres

L'adolescent de 16 ans a plaidé non coupable du viol et du meurtre d'une jeune fille de 14 ans.


Commentaires

-